Hasna Zalagh : «Je veux mener une vie simple et pleine de rêves»

Hasna Zalagh : «Je veux mener une vie simple et pleine de rêves»


ALM : D’abord, qui est Hasna Zalagh, l’artiste et la personne?
Hasna Zalagh : Hasna Zalagh, l’artiste est née pour l’art et précisément le chant. Tout simplement, je suis une vraie passionnée de musique. J’ai vécu mon enfance en rêvant toujours d’être une grande chanteuse. Alors que Hasna, la personne est une simple personne qui veux mener une vie simple et pleine de rêves.

Parlez-nous de votre nouvel album «Wafar kalam» sorti au mois de novembre en Égypte?
Mon premier album «Wafar kalam» est sorti le mois de novembre dernier dans le monde arabe. Cet album regroupe huit chansons variées. Vous pouvez trouver tous les goûts, des chansons libanaises, égyptiennes et même une chanson marocaine. J’ai travaillé sur cet opus avec de grands écrivains et compositeurs. On a enregistré un clip d’un single sous le titre «Habitni laâ» de cet album. Je tiens à vous dire que le clip est diffusé sur Rotana Music et sur Rotana Clip et prochainement sur 2M.

Pourquoi avez-vous introduit seulement une seule chanson marocaine dans cet album ?
Oui effectivement, dans cet album, il y a juste une seule chanson marocaine composée par l’artiste Karim Tadlaoui. Mais, je le promets au public marocain : j’ai vraiment l’idée d’introduire et de chanter plusieurs chansons marocaines dans mon prochain album.

Cela fait longtemps que vous êtes avec Rotana. Comment voyez-vous votre avenir avec cette chaîne arabe ?
Chaque chanteur veut assurer son avenir. Je trouve que Rotana a aidé et assuré l’avenir de beaucoup d’artistes. Cela me fait énormément plaisir d’être parmi les grandes stars de Rotana qui n’accepte que les meilleures voix.

Dans quelle catégorie musicale vous situez-vous ?
Je me situe parmi les anciennes catégories musicales autrement dit tout ce qui est classique, comme la diva Warda, Oum Kelthoum, Abdelhalim Hafez et Mohammed Abdelwahab. Ces artistes représentent pour moi le meilleur modèle. Ils ont vécu dans une bonne période avec un chant de qualité et des vraies paroles qui sortent du fond du cœur.

Cela fait longtemps que vous vivez en Égypte. Votre vie a-t-elle changé depuis?
Non pas du tout. Je suis toujours la même personne qui est venue du Maroc pour bâtir sa carrière artistique comme toutes les autres stars. Si je devais changer quelque chose, ça sera aux niveaux professionnel et artistique.

Ne trouvez-vous pas que les artistes égyptiens ont un ego démesuré ?
Vous parlez du match Algérie-Egypte !? (Rires) Je ne les fréquente pas assez. Car je n’ai pas beaucoup d’amis en Egypte. Mes relations avec eux sont professionnelles. Certes, dans tous les pays, on trouve le bon et le mauvais donc il ne faut pas généraliser.

Comment est né votre engouement pour le chant ?
Je viens d’une famille de musiciens et j’avais un frère, Rachid Zalagh, chanteur qui était très connu au Maroc . Il est décédé il y a de cela cinq ans. Avec lui, j’ai acquis plein de notions dans le chant et la bonne musique, ce qui m’a aidée à maîtriser les bonnes techniques. J’étais depuis mon enfance la star de la famille et de l’école.

Pourquoi à votre avis les chanteurs marocains s’affirment plus au Moyen-Orient qu’au Maroc?
C’est clair, ici au Maroc il n’y a pas de sociétés de production. Ils trouvent là-bas une vraie occasion pour s’affirmer et améliorer leur carrière artistique.

À part le chant, exercez-vous une autre activité ?
Je rêve toujours d’être une professeur de musique mais le chant m’a pris toute ma vie et tout mon temps.
Comment occupez-vous votre temps libre ?
J’écoute de la musique, aussi je pratique du sport. J’aime lire et faire des courses et bien sûr je passe assez de temps avec ma famille.

Quelle est la voix qui vous tient à cœur?
Elle y a de belles voix qui sont au-devant de la scène arabe et qui charment tous les cœurs. Mais moi, la voix qui charme mon cœur c’est la star tunisienne Saber Robai.

Que représente l’amour pour vous?
L’amour est un sentiment sacré qui propulse la personne. Ses émotions m’aident dans mes chansons.

Quels sont vos projets ?
Après la période de l’Aïd, je vais voyager au Liban pour tourner un deuxième clip et continuer mes activités artistiques. Je vais animer quelques soirées au Liban, en Égypte, au Maroc, en Tunisie et à Dubai en février 2010.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *