Hommage à Alain Bashung

Hommage à Alain Bashung

Le chanteur de « Gaby », « Vertige de l’amour » ou « Osez Joséphine » a succombé dans l’après-midi, entouré des siens à l’hôpital Saint-Joseph à Paris, a précisé dans un communiqué le producteur de ses spectacles, Garance Productions, qui a annoncé sa disparition. «C’est un prince qui ce soir nous a quittés, un immense poète, un chanteur engagé», a réagi le président de la République Nicolas Sarkozy. Le 28 février, il était apparu fatigué et très amaigri aux Victoires de la musique, qui avaient été un triomphe pour lui: en remportant trois récompenses (interprète de l’année, meilleur album, meilleure tournée), il était devenu l’artiste le plus primé de l’histoire de la cérémonie (onze en tout). Chacun de ces trophées avait été salué par une ovation debout, hommages émouvants de la part du public et d’autres chanteurs.
« Ils m’ont tous fait passer une soirée magnifique, je ne pourrai jamais oublier cette soirée », avait-il déclaré en recevant son dernier prix. Son ultime concert a eu lieu le 14 décembre dans la salle parisienne de l’Elysée Montmartre dans le cadre d’une série de spectacles dominicaux, « Les dimanches à l’Elysée ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *