Hommage à l’acteur égyptien Mahmoud Abdelaziz

Rabat deviendra la capitale du cinéma d’auteur durant dix jours. La 15ème édition du Festival international du cinéma d’auteur se tiendra, à Rabat, du 20 au 30 juin. Cette manifestation organisée par l’association du Festival de Rabat pour la culture et les arts, comporte cette année plusieurs nouveautés par rapport aux éditions précédentes.
Le programme de cette année a été dévoilé lors d’une conférence de presse organisée mercredi 27 mai à Rabat. Celle-ci était présidée par Abdelhaq Mantrach, président de ce festival. Sera à l’honneur lors de cette édition, le cinéma russe et turc. Le festival rend également hommage à trois grands noms du cinéma d’auteur. Il s’agit de la réalisatrice palestinienne Mai Masri, l’acteur égyptien Mahmoud Abdelaziz et le scénariste marocain Youssef Fadel.
Lors de cette édition, la fenêtre documentaire fait son entrée dans le cadre de la projection d’une série de documentaires scientifiques. «Le film documentaire scientifique sera projeté dans l’enceinte de la Bibliothèque nationale», a fait savoir M. Mantrach. La 15ème édition adoptera la thématique d’Al Qods, capitale de la culture arabe 2009, en consacrant une partie de ses activités à la question palestinienne. La ville d’Al Qods sera présentée au cours du festival  par différentes expressions artistiques et culturelles de créateurs palestiniens et autres, ainsi que par l’organisation d’une série de rencontres débats autour de cette thématique.
Le Festival international du cinéma d’auteur ajoutera à son menu habituel de nouveaux horizons, à travers un espace salon du livre et des expositions de photographies à la Bibliothèque nationale. Une douzaine de films d’auteurs venus du monde entier se disputeront les six prestigieux prix du festival : le Grand Prix Hassan II, le Prix du public, le Prix du scénario, le Prix du jury, le Prix du meilleur acteur et le Prix de la meilleure actrice. Et comme à l’accoutumée, le cinéma d’ailleurs sera revisité dans la rubrique «Rétrospective». En plus de cette dernière, deux rubriques incontournables seront au programme: la rubrique «cinéma du monde» et la rubrique «panorama marocain».
Le programme de cette année se veut diversifié et  propose au public de la capitale administrative des projections dans les salles et les espaces suivants : Théâtre national Mohammed V, la salle 7ème Art, la cinémathèque du centre cinématographique Marocain. n
le cinéma royal, le Centre culturel Agdal, la bibliothèque nationale, la salle Gérard Philippe et l’Institut français. Des projections en plein air à la Bibliothèque nationale et à l’espace Bouregreg sont prévues. À côté du cinéma, la manifestation réservera une place de choix à la poésie à travers la collaboration de Baytechir et la participation de plusieurs poètes palestiniens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *