Hommage à l’actrice Nabila Oubaïd

Hommage à l’actrice Nabila Oubaïd

Deux compétitions, deux prix et deux jurys, c’est ce qu’annoncent les organisateurs de la 16ème édition du Festival international du cinéma d’auteur de Rabat. Organisée par l’Association du Festival international de Rabat pour la culture et les arts, cette manifestation se déroulera du 18 au 26 juin 2010 avec la participation de nombreux pays arabes et étrangers. Douze films internationaux représentant diverses écoles et sensibilités concourront pour le Grand Prix Hassan II du cinéma. Le jury de ce Grand prix sera présidé par le réalisateur britannique Roger Christian. Il sera composé notamment de Mouloud Robert Mimoun, Darina Al Joundi, Nina Evachova, Oko Fransisco Kerekou Riti, Tijani Chriki, et Mohamed Mouftaker. Parmi les films participant à cette compétition, on note le long métrage marocain «Aoulad lblad», l’irlandais «His and hers» de Ken Wardrop, l’irakien «Son of Babylone». Par ailleurs, neuf productions cinématographiques seront en compétition autour du Prix Youssef Chahine du film arabe, représentant le Maghreb arabe et le Moyen-Orient. Le jury sera présidé par le célèbre réalisateur marocain Moumen Smihi. Il sera composé également de Ibrahim El Ariss, Ahmed Rachidi, Latifa Ahrar, et Salwa Naïmi. Parmi ces neufs film, on cite le film marocain «Destins croisés», «Kick off» , «Chaque jour une fête», «Mour wa Roman», «Harragas», «Le cercle», «L’autre désir» entre autres. Plusieurs hommages seront rendus à des figures de la scène cinématographique internationale lors de cette 10ème édition. Parmi ces figures, on cite Abdellah El Mesbahi, producteur, scénariste et réalisateur de films à thématique variée, et traitant de sujets d’une particulière complexité, qu’il s’agisse de l’approche historique ou contemporaine. Un autre hommage sera rendu lors de cette 16éme édition, il s’agit de l’Algérien Ahmed Rachidi. Il appartient à la génération des pionniers du cinéma algérien. Il a en effet contribué à la genèse de l’expérience cinématographique algérienne. Comme il a réalisé l’un des films les plus en vue de la guerre de libération en Algérie. Un hommage sera également rendu à l’égyptienne Nabila Oubaïd qui compte parmi les figures féminines reconnues du cinéma Égyptien. Elle a incarné l’un des rôles emblématiques à l’écran celui de Rabea El Adaouia. Le programme de l’édition comporte également de nombreux films documentaires arabes récents, ainsi des courts métrages de Clermont Ferrant. Cette édition se distinguera aussi par l’organisation d’ateliers et de colloques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *