Hommage à l’humoriste égyptien Mohammed Hinidi

Hommage à l’humoriste égyptien Mohammed Hinidi

La satire dans tous ses états s’invite à Casablanca ! Le public casablancais pourra rire à gorge déployée lors du Festival international du rire de Casablanca (FIRC), qui aura lieu du 7 au 11 mars 2012. Initié par l’Association des amis de l’Université Hassan II de Casablanca «Art et culture», cet évènement aborde dans sa 9ème édition «Le côté satire dans le Printemps arabe». Dans ce cadre, plusieurs troupes marocaines et étrangères sont invitées à se produire dans plusieurs espaces, en l’occurrence les Théâtres Moulay Rachid, Touria Sekkat, Sidi Belyout et Mohammed Zafzaf. Les organisateurs ont préparé un menu spécial alliant spectacles, hommages, compétition et projection de films comédiens marocains et étrangers. Côté spectacle, le spectateur aura l’occasion de découvrir en direct les derniers shows des humoristes. Le célèbre artiste Kamal Kadimi donnera son spectacle exceptionnel «Hdidane de retour». Par ailleurs, le public aura le privilège de découvrir, durant une heure et demie, la compagnie espagnole CircOzu qui participera avec une comédie au complexe culturel Touria Sekkat. «Il s’agit d’une soigneuse mise en scène alliant musique et humour. Le public savourera la magie musicale, en direct et avec un montage original», soulignent les organisateurs. Venus de France, les humoristes Rachid et Amine présenteront, quant à eux, leur show universel. De son côté, un show de mime et pantomime éclats de rires sera donné par une compagnie russe. Côté hommage, les organisateurs ont choisi cette année de rendre hommage à l’une des figures de la scène égyptienne, l’humoriste Mohammed Hinidi ainsi qu’aux actrices marocaines Souad Saber et Aïcha Mahmah. D’ailleurs, plusieurs films comédiens seront projetés à cette occasion, en l’occurrence, «Nhar Tzad Tfa Do» de Rachid El Wali, «Andalous mon amour» de Mohamed Nadif. D’autres activités sont programmées en parallèle à cet événement, notamment l’opération «Rions ensemble». Dans ce sens, les animateurs, les clowns et les artistes visiteront les associations et les hôpitaux ou autre sites afin de donner le sourire aux enfants et aux personnes aux besoins spécifiques ou défavorisées. De ce fait, la Faculté des lettres et sciences humaines d’Aïn Chock abritera une journée d’étude sous le thème «Le côté satire dans le Printemps arabe».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *