Hommage à Malika El Omari et Mohamed Gallaoui

Hommage à Malika El Omari  et Mohamed Gallaoui

Initiés par le Centre cinématographique marocain (CCM), les travaux de cette édition seront inaugurés le 20 février, en présence d’une pléiade des professionnels du 7ème art au Maroc. Parmi les films attendus par les cinéphiles, lors de ce grand événement cinématographique, figure une trentaine de films nationaux sélectionnés en compétition officielle. A l’instar des précédentes éditions, des hommages seront rendus. Cette fois-ci ils iront à la comédienne Malika El Omari et l’ancien président de la commission d’aide à la production cinématographique et critique de cinéma, Mohamed Gallaoui, et ce, pour leur contribution à la promotion du cinéma au Maroc.

Par ailleurs, le choix a été porté, cette année, sur quinze longs-métrages pour disputer les 13 titres, dont le grand prix et ceux du jury et de la première œuvre. Parmi ces quinze films, produits en leur totalité en 2014, on cite «L’Orchestre des aveugles» de Mohamed Mouftakir, «Agadir Express» de Youssef Fadel, «La Moitié du ciel» de Abelkader Lagtaâ, «Les Transporteurs» de Saïd Nacir, «Chaibia, la paysanne des arts» de Youssef Britel ainsi que le documentaire «Rif 58-59» de Tarik El Idrissi. Présidé par le romancier et critique littéraire Mohamed Berrada, le jury de la compétition de cette catégorie de films regroupe des grands noms de la scène artistique et culturelle marocaine, dont la chanteuse Karima Skali, l’artiste plasticienne Ahlam Lemseffer et l’écrivain et critique de cinéma Mustapha Mesnaoui.
Soulignons que ce 16ème festival mettra, de même, en lice quinze courts-métrages. Présidé par le journaliste, scénariste et romancier Mohamed Laroussi, les cinq membres du jury de cette compétition – dont l’universitaire et critique de cinéma Hamid Aydouni et le metteur en scène de théâtre et comédienne Asmaa Houri – auront à choisir entre autres «Bout-à-bout» de Asmae El Moudir, «Colère» de Nour Aytallah, «Dounia» de Janane Fatine Mohammadi, «Le mur» d’El Mehdi Doukkali, «Wassit» de Moulay Taieb Bouhanana, «Jennah» de Meryem Benmbarek et «Les poissons du désert» d’Alaa Eddine Aljem.

Il est à précier que le programme de ce 16ème festival comporte des conférences de presse, organisées autour des longs et courts métrages en compétition officielle. Outre la projection des films hors ou en lice, les travaux de cette édition connaîtront l’organisation de tables rondes et autres activités sur le cinéma marocain ainsi que la présentation par le nouveau directeur du CCM, Sarim Fassi Fihri, du bilan cinématographique au titre de l’année 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *