Hommage au patrimoine, à l’histoire, à l’architecture et au cinéma

Hommage au patrimoine, à l’histoire, à l’architecture et au cinéma

Deux ouvrages publiés chez Langages du Sud

La maison d’édition Langages du Sud publie «Rêve de gares, une odyssée mondiale» et «Gares du Maroc». Ces ouvrages sont un bel hommage au patrimoine, à l’histoire, à l’architecture et même au cinéma. Il s’agit d’un travail réalisé par Patricia Defever Kapferer, co-fondatrice et éditrice de Langages du Sud, et Marie Pascal Rauzier, journaliste. Compilant une série de photos et textes, le premier livre est un tour du monde des gares les plus remarquables. «Il met en exergue la place privilégiée qu’elles occupent depuis toujours dans notre vie à tous au centre du développement de nos villes, et nous livre un florilège des plus beaux accords joués entre le cinéma et les gares», peut-on lire dans le préambule. «Rêve de gares, une odyssée mondiale” raconte l’histoire de plus de cinquante gares parmi les plus belles ou les plus emblématiques du monde.

Un choix loin d’être exhaustif mais qui offre un bel aperçu de la richesse de ces édifices, symboles du voyage et du mouvement, microcosmes des sociétés du monde entier. Selon les auteurs, cet ouvrage les met en lumière et rend hommage à leurs bâtisseurs. Il témoigne de leur dimension universelle et offre au lecteur un voyage autour de la terre, une halte entre deux voyages en train.

«Ce livre ne pouvait manquer d’associer le cinéma à cette odyssée, car le Septième art a largement contribué au mythe mondial de ces gares. En filmant des foules, des individus, des séparations, des retrouvailles, de l’action, du suspense, du quotidien ou du fantastique, les cinéastes ont immortalisé ces lieux dans des scènes d’anthologie». En ce qui concerne le deuxième ouvrage «Gares du Maroc», il rend hommage quant à lui, aux gares du Maroc, patrimoine inégalé, dont la modernité et la créativité font la fierté du pays. L’ouvrage, superbement illustré, raconte à la fois l’ancrage des gares dans la tradition marocaine et leur métamorphose. «Depuis 15 ans, les gares se transforment. Elles ne sont plus de simples haltes mais des modèles d’architecture au cœur des villes. Par leur esthétisme d’avant-garde et leur fonctionnalité, elles annoncent les ambitions du secteur ferroviaire et les grands défis de demain. Nouvelles ou réhabilitées, œuvres d’architectes de talent, elles sont traversées chaque jour par des milliers de personnes», indique-t-on. Après plusieurs années de travail sur le secteur ferroviaire, Patricia Defever ressent le besoin de partager ses découvertes et publie «Gares du Maroc», un beau livre destiné à mettre en lumière l’architecture patrimoniale et contemporaine des gares du Royaume.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *