Hommage aux femmes journalistes

L’association des journalistes de l’agence Maghreb arabe presse (AJMAP) a organisé, vendredi au siège de la MAP à Rabat, une cérémonie en hommage à plusieurs journalistes marocaines de divers médias nationaux.
Il s’agit des journalistes Nadia Salah (l’Economiste), Fatima Belarbi (l’Opinion), Hayat Belaoula (RTM), Fatima Baroudi (TVM), Zhor Laghzaoui (RTM Tanger), Fatma Issa (RTM Tanger), Touria Souaf (2M), Fatima Boutarkha, Nezha Messissi, Zhor Bouzare et Ouafa Oumnia (MAP), ainsi que Danielle Skalli qui a travaillé à la MAP dans les années 70. La cérémonie, qui s’est déroulée en présence d’un grand nombre de journalistes, a été marquée par des allocutions qui ont fait la lumière sur l’évolution du travail des femmes journalistes, soulignant les efforts consentis pour faire face aux contraintes inhérentes à la profession et pour s’imposer grâce à leur compétence dans tous les genres journalistiques.
La cérémonie qui a coïncidé avec la célébration de la journée mondiale de la presse a été aussi l’occasion de rendre hommage aux journalistes palestiniennes qui travaillent dans des conditions pénibles à cause des agressions israéliennes à l’encontre du peuple palestinien et qui en dépit de cette situation ne baissent pas les bras et continuent à assumer leur responsabilité avec abnégation. Dans une allocution au nom du directeur général de la MAP, le directeur-adjoint de l’agence, Mohamed Anis, s’est félicité de cette louable initiative de l’AJMAP, d’autant que l’association a tenu à rendre hommage non seulement aux journalistes de l’agence mais aussi à celles qui travaillent dans d’autres organes de presse. Anis a également indiqué que cette cérémonie consacre une tradition lancée l’an dernier par l’AJMAP qui vise à rendre hommage à des professionnels des médias pour leur contribution au développement et à l’essor du secteur.
De son côté, le président de l’AJMAP, Abdelaziz Hayoune a loué le rôle des journalistes femmes, estimant que l’hommage qui leur est rendu est une reconnaissance de leurs efforts.
Les témoignages qui s’en suivirent ont exalté les efforts que ces journalistes déploient au sein de leurs établissements de presse. Les journalistes honorées se sont félicitées de cette initiative, soulignant qu’elle est une consécration de leur parcours professionnel et une occasion de réfléchir sur la situation de la journaliste marocaine. L’association a porté son choix sur des journalistes, ayant passé de longues années au service de l’information, tant dans la presse écrite qu’audiovisuelle, souvent dans des conditions difficiles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *