Hommage parisien à des artistes marocains

L’Académie «Arts-Sciences-lettres» de Paris vient de primer plusieurs personnalités marocaines dans le domaine de l’écriture, la peinture, la musique, la photographie et la médecine.
Lors d’une cérémonie solennelle organisée le 23 mars à Paris, à l’occasion de la grande fête annuelle de l’Académie, le reporter-photographe Mohamed Maradji et le président du Comité national de la musique, Hassan Megri, se sont vus ainsi décerner la médaille d’or.
Doyen et pionnier des photographes marocains, Mohamed Maradji a été récompensé en reconnaissance de ses qualités humaines et professionnelles ainsi que de son action inlassable pour la promotion de cet art. Maradji s’est dit très ému et heureux d’avoir reçu la médaille d’or de la prestigieuse académie française. «Cette distinction fait honneur au Maroc et témoigne de la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les hommes des lettres, des sciences et des arts», a t-il déclaré aux membres de l’Académie.
Il a également indiqué qu’il a eu l’honneur et le privilège d’avoir photographié cinq présidents de la République française, dont le général Charles de Gaulle et qu’il avait été «le témoin d’une relation franco-marocaine exemplaire».
Membre du CIM-UNESCO "International Music Council", Hassan Megri a été, quant a lui, récompensé pour avoir créé la "world music arabe" et rénové la calligraphie iconographique persane.
La médaille Vermeil de cette prestigieuse institution a été décernée au professeur de gynécologie obstétrique au CHU Ibn Sina de Rabat, Chafik Chraïbi, à l’éditeur et directeur de la revue "Maroc-Europe", Tayeb Habi, et aux artistes-peintres souiris Azeddine Sanana, Abdelmalek Berhiss et Mohamed Nabili.
L’écrivain et enseignant universitaire Habib Mazini et l’artiste-peintre Youssef Benjelloun se sont vus, pour leur part, attribuer la Médaille d’argent de l’Académie "Arts-Sciences-Lettres" de Paris.
Dans des déclarations à la MAP, les récipiendaires se sont dit honorés de cette distinction et de se retrouver parmi d’illustres personnalités primées venues des quatre coins du monde. De son côté, le professeur Chafik Chraïbi a fait part de sa grande joie de recevoir la médaille Vermeil de l’Académie "Arts-Sciences -Lettres", faisant remarquer que «cette distinction couronne un certain nombre de travaux menés depuis 25 ans, dont la dernière est la création d’une formule mathématique pour l’appréciation échographique prénatale du poids foetal». L’artiste-peintre Mohamed Nabili s’est félicité, quant à lui, de voir un aussi grand nombre de Marocains primés par l’académie française, ajoutant que cette consécration est dédiée à tous ceux qui croient en l’art, aux lettres et en la culture.
Pour Habib Mazini, cet hommage se veut le couronnement d’un travail qu’il mène depuis une dizaine d’années, estimant que cette distinction vient s’ajouter au Prix Atlas de l’écriture qu’il avait reçu en 2001. Le délégué du Maroc auprès de la société académique française "Arts-Sciences-Lettres", Mohamed Berryane El Ouazzani, a fait savoir que le Maroc a présenté cette année une quarantaine de candidatures, dont neuf ont été retenues après un examen approfondi des dossiers par la haute commission des récompenses de l’Académie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *