Houda Rihani : «Rendre les gens heureux me procure du bonheur»

Houda Rihani : «Rendre les gens heureux me procure du bonheur»


ALM : Vous présentez l’émission «Aji Netaâwnou», diffusée sur Al Oula depuis 2008. Que pouvez-vous nous dire de votre expérience dans ce domaine ?
Houda Rihani : J’ai passé un casting avant de présenter l’émission «Aji Netaâwnou» et je l’ai réussi. Présenter cette émission qui vise à créer une chaîne de solidarité entre les gens est un grand plaisir. Elle représente pour moi une bonne expérience qui m’a permis d’apprendre beaucoup de choses.
Grâce à elle, j’ai pu faire la connaissance de beaucoup de personnes. Cela me procure aussi du bonheur quand on arrive à rendre les gens heureux avec un petit geste. L’émission a connu un grand succès auprès du public, les gens me félicitent et m’encouragent. Je peux dire que l’être humain doit avant tout être généreux et avoir la fibre humanitaire.

Au cours de votre carrière d’actrice, vous avez interprété divers personnages. Comment vous choisissez vos rôles ?
Je n’ai jamais choisi mes rôles, les réalisateurs me les confient. Je suis trop curieuse d’en découvrir d’autres. Pour moi, il est aussi nécessaire de jouer des rôles secondaires car cela me permet de connaître d’autres réalisateurs.

Quel est le rôle que vous préférez interpréter ?
Je n’ai pas encore joué tous les rôles. Et je voudrais les interpréter tous. J’aime me glisser dans la peau de la méchante, la mendiante, la bonne maman ou la mauvaise… Mais ce qui m’intéresse vraiment c’est de  raconter une belle histoire aux téléspectateurs.

Quel est le réalisateur avec lequel vous aimez travailler?
J’aime travailler avec le grand réalisateur Jilali Ferhati, j’aime ce qu’il fait et sa façon de travailler. J’étais fascinée également par les réalisations de Majid Rachidi. D’ailleurs, chaque réalisateur à sa méthode, sa vision et sa façon de travailler. Je n’ai pas encore travaillé avec Faouzi Bensaidi, Hassan Benjelloun et d’autres. Je veux travailler avec tous les réalisateurs de la scène cinématographique marocaine.

Comment conciliez-vous entre vos métiers d’actrice, d’animatrice et votre foyer ?
Heureusement que mon mari appartient au domaine de la réalisation. Il me comprend et connaît les conditions de mon métier. Il m’a toujours encouragée et soutenue autant que ma belle famille. Ma belle-mère s’occupe dès qu’elle le peut de ma fille Sofia.

Quelle place occupe la publicité dans votre carrière artistique?
Le public m’a découverte dernièrement dans ce registre. C’est la première fois que j’ai participé à un spot publicitaire. Franchement, j’ai toujours souhaité faire de la publicité pour une seule raison : gagner de l’argent. Le monde de la pub est un monde différent de celui du cinéma et du théâtre et je suis en train de découvrir ce monde.

Êtes-vous satisfaite de votre parcours ?
Je ne peux pas juger mon parcours artistique. Mais quand je rencontre le public dans la rue, je le trouve convaincu de mon travail et heureux. Cela me donne plus d’énergie et m’incite à plus d’effort pour faire du mieux que je peux.

Accepteriez-vous que votre fille Sofia devienne actrice?
Si ma fille décide un jour d’exercer ce métier, elle doit assumer avec responsabilité son choix. Quand j’ai pris ma décision de devenir actrice, mon père à l’époque n’avait pas refusé ce choix. Au contraire, il a respecté ma décision et a été très ouvert. Je me rappelle très bien qu’il m’a dit depuis toujours que je dois assumer ma responsabilité.

En dehors du cinéma et de l’animation, comment vous passez votre temps libre?
Je passe la plupart de mon temps avec ma fille Sofia, ce qui fait que je ne dispose d’aucun moment libre.

Quelle est l’actualité de Houda Rihani?
Je vais jouer prochainement dans un nouveau long-métrage réalisé par Mohamed El Assli. Parmi les acteurs participants, je cite la grande actrice Amina Rachid, Mohamed El Bestaoui et d’autres acteurs de renom. Je ne peux pas dévoiler plus de détails. Ce film doit rester une surprise pour les téléspectateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *