Improvisation théâtrale à Rabat

Improvisation théâtrale à Rabat

Qui sera l’heureux gagnant du Masque d’or des 2èmes Rencontres universitaires internationales d’improvisation théâtrale de Rabat ? Treize équipes, originaires de pays différents, mettront leur talent à l’épreuve en vue du grand sacre. S’agissant des troupes étrangères, on retient la participation de ASBL. Improvisation. BE, et le théâtre de l’Université Royale de Liège (Belgique) ; la Ligue d’improvisation des étudiants (Université Cergy-Pontoise), la Ligue nationale d’improvisation de Paris (France) ; la Ligue d’improvisation professionnelle (Suisse), et la Ligue nationale d’improvisation (Canada). En ce qui concerne le pays-hôte, un nombre important de troupes représentant différentes universités nationales prendront part à cette grand-messe : Al Akhayne (Ifrane), Hassan II (Mohammédia), Moulay Ismaïl (Meknès), Ibn Tofaïl (Kénitra), Mohammed V (Agdal et Souissi-Agdal, Rabat) et l’Université Hassan II-Aïn Chok (Casablanca).
Au total, 13 équipes originaires de cinq pays brigueront l’un des prix qui seront décernés le 23 mars à 20h30, à Rabat : Masque d’or, masque d’argent, et le masque de bronze.
Organisées par l’Université Mohammed V-Souissi, en collaboration avec le comité de la Francophonie 2007 (ambassade du Canada, Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, ambassade de Suisse, ambassade de la Roumanie, délégation Wallonie-Bruxelles, Association marocaine des enseignants de français), cette 2ème édition prévoit un hommage posthume au créateur de ce jeu, le Canadien Robert Gravel, décédé en 1996 au Québec. Une cérémonie en hommage à cette figure marquante des arts de la scène est prévue en ouverture de cette grand-messe, le vendredi 16 mars 2007 à 17 heures, à l’Ecole Mohammédia des Ingénieurs, à Rabat.
Dédiée à Robert Gravel, cette 2ème édition prévoit plusieurs activités parallèles. Au-delà du jeu, des ateliers de formation au profit des étudiants de l’Université-hôte seront au programme. A cet effet, un nombre important de spécialistes étrangers seront chargés d’encadrer les étudiants : Sophie Caron et Maryvonne CYR (Canada), Christophe Tournier et Françoise Prefumo (Suisse), Jocelyne Isaac et Richard Perret (France) , sans oublier les deux comédiens marocains Hicham Ibrahimi et Abdou El Mesnaoui (Maroc).
Au-delà de la formation, le programme prévoit une représentation d’un spectacle intitulé « Les Contes de Hakim », et un cabaret d’improvisation présenté par l’équipe de la LIDEE (Université de Cergy- Pontoise, France).
Créé en 1977 au Canada, le théâtre d’improvisation est appelé aussi Théâtre-Sport. Il est avant tout un jeu, basé sur une démarche participative impliquant et les spectateurs et les joueurs, appelés aussi «jouteurs». Les thèmes du jeu sont proposés par le public, et à partir de là, les «jouteurs» laissent aller leur imagination pour créer ensemble une histoire, qu’ils découvrent finalement en même temps que le public. Contrairement aux autres formes théâtrales, les comédiens-joueurs peuvent être eux-mêmes les scénaristes, les metteurs en scène, ou les scénographes de leur propre jeu.
Il s’agit d’un jeu basé sur l’expérimentation, il fait appel à l’imagination et à la créativité. Un bel instrument au service des étudiants, qui y découvrent le moyen de se divertir mais aussi et surtout de s’épanouir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *