Infrastructure : Le Musée d’art contemporain de Rabat ouvrira ses portes en 2013

Infrastructure : Le Musée d’art contemporain de Rabat ouvrira ses portes en 2013

Les travaux de construction du nouveau Musée national d’art contemporain de Rabat vont bon train. Selon le ministère de la culture, l’état d’avancement de ce grand projet avoisine les 70% de l’ensemble des travaux. Ainsi l’ouverture est prévue pour l’année 2013. Le coût d’investissement du musée s’élève à 200 millions de dirhams, s’inscrivant dans le programme gouvernemental destiné à combler le déficit du Maroc en matière d’infrastructures culturelles. Le ministère de la culture contribuera à son financement à hauteur de 44 millions de dirhams, le montant restant est assuré par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social. Le Musée d’art contemporain cible les artistes nationaux et étrangers, le grand public et les élèves. Edifié sur une superficie de 6813 m², cet établissement situé à l’angle de l’avenue Moulay El Hassan et de l’avenue Allal Ben Abdellah à Rabat reflète les courants marquants du paysage pictural marocain et en assure la conservation pour les générations futures. Selon les responsables du projet, ce musée se développe sur trois niveaux : sous-sol avec parking, rez-de-chaussée et premier étage. Le premier niveau comporte un parking, un auditorium, une réserve, une chambre forte et d’autres locaux techniques et de service. Le 2ème niveau contient une salle d’exposition temporaire divisible en trois salles, libraire d’art, salle pédagogique, salon d’honneur et restaurant. S’agissant du 3ème niveau, il comprend une salle d’exposition permanente, une médiathèque et une administration. Conçu par l’architecte Karim Chakor, ce musée se veut attaché à l’identité culturelle et traditionnelle marocaine en se plaçant en continuité avec le style d’architecture monumentale qui caractérise les bâtiments officiels du Royaume. «Ce musée s’inscrit dans le cadre du développement des équipements culturels de la ville de Rabat et dans l’ensemble du Royaume. Sa vocation est de promouvoir, de sensibiliser et d’initier un large public à la création artistique», expliquent les responsables. Véritable vitrine de la vie culturelle du Maroc, le Musée d’art contemporain de Rabat participera activement à la vie culturelle du pays en favorisant les échanges entre le public et les artistes, ainsi il offrira une ouverture sur le monde de la création internationale et ses tendances par le biais de manifestations, tout en préservant l’identité culturelle marocaine. «La particularité de ce musée c’est qu’il s’inscrit dans le cadre de la nouvelle génération d’établissements culturels et artistiques du Royaume qui combinent aussi bien les aspects d’authenticité et de modernité (aux côtés de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, l’Institut national supérieur de musique et des arts chorégraphiques,…) et qui disposent de normes techniques connues à l’échelle internationale et répondent en même temps aux exigences de l’action culturelle et artistiques», révèle une source du ministère de la culture. Par ailleurs ce musée aura un impact positif sur la capitale du Royaume. «Il contribuera au développement socio-économique de la capitale du Royaume par l’encouragement du tourisme culturel, le renforcement des infrastructures de base dont dispose la capitale du Royaume et la promotion des arts plastiques», explique la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *