Iron Maiden : A Matter Of Life And Death

Iron Maiden : A Matter Of Life And Death

Ainsi après un "Brave new World" (l’album du retour de Dickinson) presque irréprochable et un très très très piteux "Dance of Death", tous deux produits par Kevin Shirley, Iron Maiden est de retour avec "A Matter Of Life And Death". Sur ce dernier, les gorges chaudes, en tête desquelles le groupe lui-même et le producteur Kevin Shirley (producteur attitré de Maiden depuis le retour de Bruce Dickinson dans les rangs), se sont époumonées comme de rigueur au préalable d’une nouvelle sortie d’un groupe aussi important sur le strict plan économique et commercial.
Difficile de dire si "A Matter Of Life And Death" touchera les vieux fans autant que leurs premiers enregistrements, car la nostalgie est tenace et l’habitude a eu le temps de s’installer, un peu fatalement. Mais assurément, il se classera parmi les albums les plus habités et musicalement fluides qu’Iron Maiden ait engendrés jusqu’ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *