Itinéraire d’un garçon branché

C’est en 1995, que Imad décide d’orienter sa vie vers la musique… Pour cela, une seule destination lui vient à l’esprit : France. Il s’inscrit à Paris à la DMC, Dee Jay Masters Competition. Pendant 40 jours, il suit une formation et apprend les tours de pass-pass, de chancellements, de mix… Bref tous ces sons qui nous semblent anodins quand on n’est pas du métier, et qui pourtant nécessitent des formations et surtout de la pratique. Et pour pratiquer, Imad, il pratique ! Au-delà des soirées privés parisiennes, il effectue de nombreux stages dans les plus grandes boîtes de la ville lumière… Tout y passe : VIP, César… Avec la carte mise à la disposition des futurs DJ de la DMC, Imad swingue au rythme des discothèques jusqu’en 96, année où il revient au soleil…Pour soi-disant reprendre les études… Une décision qui ne fera pas long feu puisque 4 mois plus tard, le voilà qui reprend l’avion : destination : Paris : encore et toujours. C’est bon ! Cette fois-ci, c’est sûr, il a vraiment envie de faire de la radio. C’est dans cette optique qu’il s’inscrit au Studio Ecole de France, l’école des radios, à Aubervilliers. Celle-ci dispense une formation aux jeunes désirant faire carrière dans les métiers de l’audiovisuel.
Parallèlement à ses études qui durent 6 mois, Imad effectue un stage à… Fun Radio. Tous les matins il est sur la fréquence de la célèbre station et a sa propre émission «Morning Fun». Mais Imad a envie de rentrer et en 97, c’est le retour au bercail. Il commence par un cours passage en co-animation sur Radio FM Casablanca en 98. Puis très vite, dès le 26 juin 99 il enchaîne en solo avec «Cadences», une émission qui d’abord hebdomadaire devient quotidienne, du lundi au vendredi de 18h30 à 20h. Programmes : lundi : hit des auditeurs, dédicaces… Mardi : Stars FM. Une rubrique qui existe depuis le 1er janvier et qui renvoie aux émissions de télé réalité… mais adaptée à la radio. Les auditeurs chantent en direct par téléphone.
Chaque jour un chanteur est sélectionné. Pour les gagnants rendez-vous en mai 2002, pour un casting de 2 semaines, au terme duquel 5 chanteurs seront choisis : les Stars FM. «Une fois sélectionné, le groupe passera par Cadences Productions pour l’enregistrement de l’album, mais aussi pour la promotion du disque.», explique Imad. Celui-ci prévoit d’orienter sa boîte de production vers l’événementiel et nous réserve plein de surprises… En attendant le mercredi, au programme sur Radio FM, jeu et divertissement. Jeudi : «Les problèmes on the Web» : séance psy. Vendredi : «Top Ten». Et puis samedi sur la radio de la RTM cette fois notre fou de la radio enchaîne avec «Planète Fun» de 15h à 19h, émission où il fait des canulars au téléphone à tout plein de monde. Mais ce n’est pas fini, car tous les soirs Imad enfile son masque de DJ et fait danser les jeunes de 23h30 à 3h à la boîte casablancaise «le 16ème».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *