Jamal Belahrach raconte sa success story

Jamal Belahrach raconte sa success story

La salle était archi-comble mardi 15 décembre à la Villa des arts de Casablanca pour la présentation du nouvel ouvrage de Jamal Belahrach «Envie de Maroc, histoire d’un retour militant». Cette autobiographie est publiée aux éditions Le Fennec avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger. 
Dans ce récit, Jamal Belahrach, ce chef d’entreprise reconnu à Casablanca, évoque son parcours et ses états d’âme. Et en tant que citoyen du monde qui assume son biculturalisme, il partage sa vision de ses deux patries, le Maroc où il est né et la France où il a grandi. Né le 10 octobre 1962 à Casablanca, Jamal Belahrach immigre en 1969 avec ses parents à Dreux avant de revenir au Maroc en 1997 encouragé par le discours de feu Sa Majesté Hassan II en mai 96 dont le principal message était que le développement du Maroc nécessitait toute l’énergie des Marocains où qu’ils soient. «Je suis arrivé en France à l’âge de huit ans. Mes enfants ont fait, par une décision de leur père, le chemin inverse. Soraya est arrivée au Maroc à six ans, Hayat à trois ans et Azad leur frère à six mois. Quant à Carole, leur mère, elle est française et découvrait l’autre Maroc, pas celui des vacances, dont je suis natif et citoyen, bien que je sois binational», peut-on lire dès le début de l’ouvrage. Et militantisme, engagement,  altruisme, volonté et rage de réussir sont les notions qui reviennent souvent dans ce livre. «J’ai voulu expliquer aux gens dans ce livre qu’on ne grandit pas tout seul, on grandit d’abord avec les autres. Je dédie ce livre à tous ces militants du Maroc qu’on ne voit pas dans la lumière et qui font en sorte qu’aujourd’hui beaucoup de gens gardent cette envie de Maroc», a déclaré l’auteur lors de cette cérémonie de signature du livre. Jamal Belahrach raconte dans cet ouvrage ses souvenirs d’enfant unique qui commence à s’habituer à son nouveau pays en intégrant les valeurs de la République mais aussi en luttant contre les clichés et les préjugés qui s’y cultivent.
D’abord, c’est le foot qui l’attire. Enfant, il est gardien de but et capitaine de son équipe de quartier, et déjà à cet époque, son leaderchip commence à faire surface. Mais après une défaite de 13-0 contre une équipe professionnelle, il commence sérieusement réfléchir à son avenir. Et pour réussir et sortir des Chamards, cités HLM, sorte de tour des Babel où vivent des gens de toutes origines, il saisit ce qu’il appelle «l’unique chance»: l’école. S’en suit alors, un brillant parcours à l’université puis dans le monde du travail avec comme valeur évidente: «la passion dans ce que l’on entreprend est ce qui sauve». Ainsi, Jamal Belahrach partage dans ce livre une vie très riche de rencontres et d’expériences. Il accumule les expériences en France avant de revenir en 1997 au Maroc où il est patron de l’ensemble des filiales extérieures de Manpower France et surtout à travers diverses activités engagé et impliqué dans le développement de son pays d’origine. 
Pour rappel, Jamal Belahrach  avait animé le seul talk-show, économique marocain «Entreprendre».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *