Jamal El Mossaoui, Prix du premier recueil de poésie

Le journal «Aujourd’hui le Maroc» et La Maison de la poésie ont attribué, dimanche 16 mars 2002, le prix du premier recueil de poésie à Jamal El Mossaoui. 13 recueils de poésie, parus en 2001, ont été sélectionnés. Et après délibérations, le jury, présidé par Ahmed Balbdaoui et composé de Mohammed Bennis, Mostafa Nissabouri, Hassan El Ouazani et d’un représentant de ALM, a décidé à l’unanimité l’attribution du prix au poète Jamal El Mossaoui pour son recueil intitulé « Kitab aldil» (Le livre de l’ombre). Cet ouvrage a été publié aux éditions du Ministère de la Culture et de la Communication dans la collection : « Le premier livre ».
Le prix, d’une valeur de 10 000 DH, sera remis au jeune poète à l’issue de la soirée qui aura lieu, à l’occasion de la journée mondiale de la poésie, le 21 mars 2002 au complexe socioculturel Touria Sekkat. Jamal El Mossaoui est né le 28 septembre 1970 à El Houceima. Il est licencié en économie. Son intérêt pour la poésie date de 1986. Depuis, il n’a cessé de donner corps à des poèmes jusqu’à trouver une voix qui lui est personnelle. C’est cette originalité, soucieuse du rythme des vers, du travail sur la langue et de la création d’images porteuses d’un sens inédit qui a séduit le jury. Jamal El Mossaoui est de surcroît nourri de lectures poétiques.
«Le Livre de l’ombre » est rempli de références poétiques en ce sens qu’il ne cesse aussi de rendre hommage aux poètes qui ont influencé son auteur. Le prix du premier recueil de poésie récompense le premier livre des poètes. Il encourage les poètes les plus innovateurs. Les publications de poésie restent encore confidentielles. Un prix de cet esprit peut les sortir de leur confidentialité, tout en montrant aux poètes qu’il existe des personnes qui suivent attentivement leur travail.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *