Jamila Lafqir, une jeune styliste dans le vent

Jamila Lafqir, une jeune styliste dans le vent

Elle a le regard qui déborde d’intelligence et de détermination. A 28 ans, Jamila Lafqir est une jeune styliste dont le parcours est impressionnant. Mais pour arriver à ce qu’elle est aujourd’hui, Jamila a travaillé très dur. «Dans la vie, il n’y a pas de secret. C’est le travail qui paie.Lorsque je prépare une collection, il m’arrive très souvent de travailler 18 heures par jour voire plus. Pour chaque défilé, je dois créer 40 tenues. Et il n’est pas question pour moi de prendre des vacances», affirme Jamila. Née le 2 août 1980 à El Kalaa Sraghna, Jamila est l’aînée d’une famille de 4 enfants. C’est au lycée Moulay Ismail de cette petite ville qu ’elle décroche en 2000 un baccalauréat en science expérimentale. Son diplôme en poche, elle décide de poursuivre ses études en Allemagne.
Pendant une année, elle suivra des cours accélérés d’allemand. Parallèlement, elle s’inscrit en première année d’économie à la Faculté Cadi Ayyad à Marrakech. Finalement, elle ne quittera pas le Royaume. «Je devais partir en Allemagne pour suivre des études en informatique-mathématique mais j’ai préféré rester au Maroc pour me consacrer à la mode qui est ma passion», explique la jeune styliste. En 2002, elle quitte la ville ocre pour la capitale économique. Elle se lance dans le mannequinat. Elle fait la couverture de plusieurs magazines notamment Parade, Nissaa, Citadine… et pose pour de grandes marques. Elle décide par la suite de se lancer dans le stylisme. «Ma carrière en tant que styliste a débuté bien avant mes études de stylisme», confie Jamila. En 2004, elle se lance dans le prêt-à-porter et crée sa propre marque de vêtements sous le nom de «Belliny Couture». Ses créations  reflètent son amour et son attachement à la culture marocaine. «Je crée des tuniques, des robes de soirées en faisant en sorte de toujours garder une touche marocaine. Je m’inspire beaucoup des caftans. Toutes mes créations sont faites à la main grâce au travail des “Mâalems”», explique Jamila. Lors de la  quatrième édition du Festival du film de Marrakech, la jeune styliste est officiellement sélectionnée par les représentants belges pour habiller Miss Belgique, l’agence Marrakech Casting lui propose d’organiser deux défilés dans les restaurants branchés de Marrakech le Comptoir et le Bo-Zin. Sa collection connaît un succès.
Une chaîne de magasins lui passe une commande. Et les évènements s’enchaînent. Elle organise plusieurs défilés au Maroc et à l’étranger. Invitée par Fashion TV, elle organise un défilé à Saint –Tropez.  Elle exposera ses créations lors d’un défilé à Dar Soukar (Marrakech) pour les services secrets internationaux. «A cette occasion, le big boss du FBI a acheté l’une de mes créations pour son  épouse», se souvient Jamila avec le sourire aux lèvres. Elle habille l’actrice Rachida Khalil pour une série de photos et pour son invitation sur le plateau TV de France 2. Et ce n’est pas tout. Jamila crée des tenues pour des chanteurs et des acteurs. Elle crée des tenues pour le nouveau clip vidéo du chanteur libanais Kamel et confectionne des costumes pour un film égyptien. «Il m’est arrivé un jour d’habiller plus de 160 personnes», se rappelle Jamila. Pour ce qui est de ces projets à venir, Jamila organisera prochainement un défilé de mode au Burkina Faso et prévoit dans le cadre de son travail plusieurs voyages à l’étranger.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *