Jazz à l’Aéropostale

La réputation du jazz est liée à certains cafés, restaurants et boîtes de nuit. Le jazz n’aurait pu concerner autant de personnes sans ces lieux ouverts à des artistes de qualité. C’est dans les cafés et boîtes de nuit de Saint-Germain des Près à Paris que les meilleurs musiciens de jazz se sont produits.
Lorsqu’un restaurant marocain s’aligne sur cette tradition, il mérite félicitations. D’autant plus qu’il inaugure sa programmation avec un quintette de qualité : Lindaloo. La chanteuse Linda Mahmoudi et son groupe vont se produire au restaurant l’Aéropostale à Casablanca le vendredi 13 septembre, le samedi 14 septembre, le mardi 17 septembre et le mercredi 18 septembre.
Linda Mahmoudi est une chanteuse d’origine algérienne, à la voix chaude et distinguée. Elle mêle la chanson arabe avec les classiques du jazz. Mais tout en sacrifiant à la fusion des genres, il ne fait de doute pour personne qu’elle interprète du jazz. Son interprétation est un show autant pour les yeux qu’un plaisir pour les oreilles. Linda Mahmoudi fait partie de ces chanteuses de jazz qui ont cette musique dans le sang. Elle bouge, danse, bat ses mains contre sa poitrine, pour donner le meilleur d’elle-même. Elle n’hésite pas à partager avec son public sa vie intime. Chaque chanson réfère à un épisode de sa vie particulière. Il y en a sur ses amours déçues, sur son ancien goût forcené pour le whisky…
Linda Mahmoudi a chanté lors de la troisième édition du festival Tanjazz de Tanger. Elle a été considérée par plusieurs aficionados de cette musique comme une révélation de ce festival. Que sa voix fasse vibrer le ciel de Casablanca, cela n’effarouchera personne. Tout le monde sait que le plus beau dans «Casbalanca», le film, est un morceau de jazz.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *