Jazz au Chellah : hommage aux femmes

Jazz au Chellah : hommage aux femmes

Le festival du Jazz européen innove chaque année. Cet événement organisé par la délégation de l’Union européenne avait pour habitude d’animer l’esplanade des Oudayas à Rabat. Cela fait maintenant deux ans que ce festival a élu domicile sur le site historique du Chellah. Dans une de ses déclarations, le directeur artistique Majid Bekkas avait justifié cette décision par un souci d’espace. Après avoir été obligé d’animer les concerts sur le site du Chellah lors de la dixième édition à cause de la préparation d’un gala aux Oudayas par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus. Ce changement de site a néanmoins permis aux organisateurs de découvrir un autre espace qui se prête bien à ce genre de manifestations. Pour la onzième édition, prévue du 16 au 20 juin, les organisateurs invitent cette année plusieurs artistes femmes.  Elles viendront démontrer leur talent de musicienne et mêler leurs propres sonorités à celles de leurs concurrents masculins. Les directeurs artistiques du festival, Majid Bekkas et Adam Pieronczyk, ont choisi cette année de rendre un hommage particulier aux femmes à travers une programmation éclectique. La jeune trompettiste et clarinettiste hollandaise San Van Hek et son trio inaugurent le festival de leur jeu très soigné techniquement. Le Maroc ne sera pas en reste. La chanteuse marocaine Laïla Lamrini mêlera le melhoun au jazz d’inspiration méditerranéenne du saxophoniste et compositeur français Jean-Marc Padovani et de son groupe. Aussi, la jeune chanteuse et musicienne du groupe finlandais «Warp» offrira sa voix au swing ravageur et à la pureté cristalline. Elle ira à la rencontre de la musique du désert du groupe de Mouloud El Meskaoui. Le trio du saxophoniste espagnol Gorka Benitez New Poject accueille lors de cette édition la talentueuse chanteuse catalane Carme Canela. Son chant puissant se mélangera avec les percussions du Marocain Hassan Laamrini.
Après avoir séduit le public lors de l’édition 2005, le jazz d’Europe central est à nouveau à l’honneur cette année. Un quartette réunira le pianiste virtuose Fritz Pauer, ses musiciens et le guitariste tchèque David Doruzka. La Pologne propose, quant à elle, le groupe «Simply accoustic Trio». Le style sobre et le  jeu aérien de cette formation se base sur la tradition du jazz américain même si le groupe est d’inspiration européenne. De sa part, l’Italie offre deux musiciens de jazz accomplis, le trompettiste et compositeur Enrico Rava, leader incontesté du jazz transsalpin et le pianiste Andrea Pozza. En tout, le festival accueillera cette année dix formations européennes et cinq rencontres de fusion avec des musiciens marocains autour du théme : Jazz européen et musiques marocaines. Autre événement de taille : celle de la présence de jeunes talents lors de ce festival. En 2005, à l’occasion de ses dix ans, le festival avait ouvert au parc Nouzhat Hassan à Rabat une scène jeunes espoirs. Cette expérience est renouvelée cette année avec la présence de quatre jeunes groupes marocains tels «Midnight Shem’s», «Afouss», «Jazz 3/4» et «Links».


Programme du Jazz au Chellah

Vendredi 16 juin
Sanne Van Hek Trio (Pays-Bas)
Jean Marc Padovani group
Laïla Lamrini et Houria Aichi

Samedi 17juin
Steve Houben-Alain Pierre
Rencontre avec Said Chraibi-Abdelfettah Houssaini
Enrico Rava : trompette/Andrea Pozza : piano

Dimanche 18 juin
Warp ! (Finlande)
Rencontre avec Mouloud El Meskaoui,
Fritz Pauer Trio et David Doruzka

Lundi 19 juin
Simply acoustic trio
Gorka Benitez New Project
Rencontre avec Hassan Laamrini : percussions

Mardi 20 juin
Seb Rochford-John Leafcutter
Trio Stockhaussen/Comisso/Thome
Rencontre avec Jil Jilala

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *