Je cherche surtout à créer un choc chez l observateur

Je cherche surtout à créer  un choc chez l observateur

ALM : Vous exposez vos œuvres individuellement depuis le 12 septembre à la galerie Mohamed El Fassi de Rabat, que représente pour vous cette exposition?

Abdelaziz Ousalah : Exposer dans la galerie Mohamed El Fassi de Rabat signifie beaucoup de choses pour moi. C’est non seulement une galerie nationale qui accueille des artistes de gros calibre, mais je considère aussi cet endroit comme un porte-bonheur, car c’est dans ce lieu que j’ai décroché un prix dans le cadre de la deuxième édition du «Carrefour des jeunes», organisée par le ministère de la culture en 2011.

Votre exposition s’intitule «Délires des matières et des couleurs». Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Comme vous le savez, il est difficile pour un artiste de parler de ses œuvres. En revanche, chaque toile est expliquée, analysée par les jugements et les avis de critiques d’art. La thématique de ma nouvelle exposition a ainsi été choisie par le critique d’art Brahim Lhaissine. Celui-ci  a suivi de très près mon parcours artistique et connaît bien mon travail.

Comment définissez-vous votre style artistique?

Mon style relève de l’abstraction lyrique. Le fait de trouver un style en peinture est primordial dans le monde de l’art, surtout si on souhaite se professionnaliser. Cela demande beaucoup d’efforts, de travail et de recherche.

Quelles sont les techniques utilisées pour créer vos œuvres ?

e suis toujours en quête de renouveau côté techniques utilisées. Nous avons la chance d’appartenir à une génération d’artistes contemporains ayant la liberté de s’exprimer sans limite.  Cette liberté me permet d’associer diverses matières inhabituelles et originales, et de m’inscrire ainsi dans un cadre problématique passionnant. Pour réussir certaines mixtures, il vaut mieux avoir quelques connaissances en chimie et beaucoup d’imagination.

Vous choisissez des couleurs plus sombres pour vos toiles, pourquoi?

Le contraste de couleurs est au cœur de mon travail. Sur la toile se côtoient les couleurs sombres et la transparence, la lumière diffusée par un blanc très franc. À travers mes œuvres, je cherche surtout à créer un choc chez l’observateur, à faire naître en lui des questionnements.

Quelle est votre source d’inspiration ?

C’est un état d’esprit. Mes créations s’inspirent directement de mon for intérieur. Certains jours, il m’arrive de travailler sans arrêt et je peux aussi parfois ne pas mettre les pieds dans mon atelier. En fait, mon travail nécessite beaucoup de recherches.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *