Jeunes auteurs, vous avez jusqu’au 30 août pour envoyer vos créations !

Jeunes auteurs, vous avez jusqu’au 30 août pour envoyer vos créations !

Vu la rareté de la production créative consacrée aux enfants, la direction régionale de Casablanca-Settat lance, en partenariat avec le conseil de la commune de la métropole et le réseau de la lecture au Maroc, le 1er Prix des jeunes écrivains de littérature enfantine. L’objectif étant, selon les initiateurs, «d’encourager les jeunes marocains à créer et ancrer la lecture dans la société en consolidant les valeurs humaines et esthétiques chez la jeune génération».

Ce prix est, selon la même source, attribué aux écrivains et jeunes créateurs qui auront gagné la plus grande appréciation du jury régional désigné à cet effet. De plus, cette consécration récompense les publications destinées à l’enfant en trois catégories. Il s’agit en premier lieu de l’histoire (d’environ 500 mots) consacrée à la catégorie d’âge de 6 à 9 ans. Le prix récompense, en deuxième lieu, l’histoire (d’environ 2000 mots) pour la catégorie d’âge de 10 à 12 ans. La troisième catégorie étant la biographie (d’environ 3000 mots) de célébrités en science, savoir et politique à l’échelle nationale pour la catégorie d’âge de 12 à 15 ans.

En détail, la compétition est ouverte aux jeunes créateurs marocains. L’auteur devant avoir entre 16 et 35 ans. «Les textes, pouvant être en arabe et français, doivent être envoyés avant le 30 août 2019 sur le mail: [email protected]», ajoutent les organisateurs. Mais ce n’est pas tout. Le candidat ne doit pas avoir émis de publication en la matière. «Le texte soumis ne doit pas avoir déjà obtenu de prix local, arabe ou international», exigent les initiateurs. La même source met également l’accent sur d’autres critères que les textes doivent remplir. Ainsi, les auteurs doivent faire preuve de créativité en langue, procurer un plaisir aux jeunes lecteurs et avoir le sens de l’imagination. Le tout en abordant des valeurs d’égalité entre les sexes, de dialogue, d’amitié et de solidarité sans manquer de hisser le niveau de culture de l’enfant et son ambition intellectuelle et créative.

Pour rappel, les lauréats seront annoncés lors d’une cérémonie qui se tiendra dans le cadre du Salon du livre de l’enfant et de la jeunesse en novembre à Casablanca. Les gagnants auront la valeur de 12.000 DH, débloquée par le conseil de la commune de Casablanca, pour tout prix selon les catégories précitées. Quant au ministère de la culture et de la communication, il se chargera de l’édition des livres gagnants. Longue vie à ce prix.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *