Jihane Kabbage: «Découvrir le travail des jeunes créateurs en dehors de la Toile»

Jihane Kabbage: «Découvrir le travail des jeunes créateurs en dehors de la Toile»

Entretien avec Jihane Kabbage, co-créatrice de Baz’Art

Après le succès de la première édition de l’événement atypique «Baz’Art» qui s’est tenue à Agadir, une nouvelle station Baz’Art Casa s’offre à ces artistes afin de faire connaître leur créativité.

ALM : En quoi consiste votre événement «Baz’Art» ?

Jihane Kabbage : Baz’Art n’est pas un simple salon mais un lieu de vie et de partage. C’est une occasion pour découvrir le travail des jeunes créateurs qui ne sont pas toujours visibles en dehors de la Toile. Les participants sont sélectionnés afin de privilégier une diversité dans les domaines de la mode, de la beauté, de l’accessoire, du home design et du graphisme. Notre concept est né d’une co-création montée de toutes pièces par une jeune créatrice de mode, Mme Lateule de la marque Club, et moi-même qui travaille ma marque Agadez. Nous voulons ainsi créer une plate-forme de promotion des nouvelles tendances de nos jeunes créateurs dans une atmosphère légère et joyeuse où priment l’échange et la créativité dans des cadres loin d’être classiques.

Qu’en est-il de votre première édition Baz’Art Agadir ?

La première édition de Baz’Art était le fruit de la collaboration de créateurs qui sont devenus par la suite les organisateurs. La première édition a été organisée à Agadir, avec la participation de plusieurs créateurs d’Agadir et d’autres villes. Nous avons organisé une journée de découverte des créations de nos artistes talentueux dans un restaurant. Cette journée de découverte a permis aux gens de disposer de toute la journée pour venir faire un tour, découvrir les produits exposés, discuter avec les créateurs et acheter dans une ambiance conviviale.

Une nouvelle station Baz’Art Casa. Quelques détails sur cette deuxième édition ?

La deuxième édition de Baz’Art a vu le jour grâce à la proposition de Stéphane Bieber, le fondateur de ByKza Maroc, pour nous offrir son espace à Mâarif et ce le 29 octobre. La généreuse contribution de ce dernier permettra à 15 artistes de venir à la rencontre des Casablancais. Dans cette nouvelle édition Baz’Art Casa, nous proposons plusieurs découvertes et des créateurs et leurs créations dans les catégories graphisme, beauté, gourmandise, home design et joaillerie.

Quels plans pour le futur proche ?

Baz’Art se veut un événement nomade, et ce grâce à la collaboration d’hôtes encourageant le concept du collectif d’artistes. Agadir, Casablanca, et, prochainement, Marrakech, une vingtaine de participants à chaque édition, dans l’espoir de faire de Baz’Art le rendez-vous national des jeunes créateurs, designers et artistes de tous les horizons, afin de promouvoir la circulation de l’art et la création du concept du marché éphémère au Maroc.

1 Comment

  1. Ahmed Remaoun

    Que de doux mots à mes vieilles oreilles : jeunes créateurs, artistes, nomade, beauté, échanges, marché éphémére… Longue vie et belle route à Baz’Art ainsi qu’à Jihane Kabbage et son Agadez !

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *