Johnny Hallyday réfute des accusations de viol

« Informé des accusations dont le journal Le Monde vient de se faire l’écho, Johnny Hallyday a fait savoir qu’elles étaient dénuées de pertinence et s’apparentaient même, par certains de leurs aspects, à une tentative d’extorsion de fonds. Il se tient prêt à répondre à toutes demandes d’explications judiciaires mais ne fera, en l’état, aucune autre déclaration publique », indique le communiqué.
Le chanteur-acteur fait référence à un article du Monde titré « Enquête pour viol après une plainte contre Johnny Hallyday », selon lequel Eric de Montgolfier, procureur de la République de Nice, « a ouvert mercredi 3 mars une information judiciaire pour viol, menaces sous conditions et appels téléphoniques malveillants susceptible d’impliquer Johnny Hallyday ». Une jeune femme qui travaillait en CDD sur le yacht de l’artiste l’accuse d’avoir abusé d’elle en avril 2001. L’avocat de Johnny Hallyday, cité par Le Monde, a déclaré que les accusations de la plaignante étaient « sans fondement ».
A Nice, le parquet a confirmé jeudi avoir ouvert une information judiciaire contre X pour viol aggravé à la suite de la plainte d’une jeune femme, mais sans faire référence à Johnny Hallyday. L’instruction a été confiée au juge Philippe Dorcet, a-t-on indiqué de même source.
Interrogé par l’AFP, le procureur Eric de Montgolfier a affirmé avoir pris la décision d’ouvrir une information judiciaire après avoir entendu la plaignante, une femme de 35 ans. Il s’est toutefois montré laconique et d’une extrême prudence sur cette affaire. Il n’a pas été possible de savoir si le juge chargé d’instruire l’affaire envisageait d’entendre le chanteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *