Joyeux anniversaire TVM !

Après toutes ces années d’existence, TVM, celle qui a été l’unique chaîne nationale pendant près de 30 ans avant l’arrivée de la deuxième chaîne, continue de nous faire rire ou enrager avec ses programmes mi-figues mi-raisins, qui restent pourtant présents et fidèles au public malgré tout, dans un paysage audiovisuel local encore sec, côté bons programmes et moyens de les réaliser.
En effet, la chaîne de télévision nationale célèbre dimanche son 40ème anniversaire. Un petit tour historique s’impose pour l’occasion : rappelons que l’idée de mettre en place une télévision nationale avait commencé à prendre corps en 1960.
L’année suivante, une expérience conduite à la foire internationale de Casablanca, mais limitée dans le temps et l’espace, a eu un effet déterminant sur le projet. Les émissions ont été lancées le 3 mars 1962 avec de modestes équipements, installés à Ain Chock, à Casablanca. Ces moyens ont depuis, rapidement été améliorés et modernisés depuis le début des émissions à partir du nouveau centre de production installé au théâtre Mohammed V de Rabat. Les émissions, qui étaient limitées à Rabat et Casablanca, se sont étendues à Meknès et Fès le 8 juillet 1962, puis à Marrakech et Tanger.
L’année 1964 a connu une journée d’émission directe des évènements et, l’année suivante, la télévision nationale a pris de l’envergure avec l’acquisition de nouveaux équipements. Quarante ans après sa naissance, la télévision nationale aspire à la réalisation d’acquis qui lui permettraient de relever les défis que pose l’évolution effrénée de l’espace médiatique aujourd’hui.
En tout cas, côté programmes, il est vrai qu’ils sont quelquefois intéressants, parfois décevants, souvent fidèles au poste mais quand on zappe sur les autres chaînes du Maghreb, on est quand même satisfait de voir que finalement le paysage audiovisuel marocain n’est pas si désastreux que ce qu’on a souvent tendance à entendre et que, vu comme c’est parti et comme c’est en train de tourner, il ne peut qu’aller de l’avant et s’améliorer encore… On reste optimiste et fermement accroché à cette idée. Et en attendant de voir les résultats des courses pour l’année 2002, on souhaite longue vie à notre chère première chaîne nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *