Ksar Ait Ben Haddou change de plan

Ksar Ait Ben Haddou change de plan

Changement de stratégie dans la préservation du site de Ksar Aït Ben Haddou à Ouarzazate. Les responsables du programme des Nations Unies «Agenda 21» ont décidé de changer la démarche de leur intervention sur ce site classé patrimoine mondial de l’Unesco. Rappel des évènements: cela fait trois ans que l’Agenda 21 avait été appliqué à Ksar Aït Ben Haddaou. Objectif : lutter contre la dégradation de ce site historique. Cette action devait se faire en partenariat avec les ministères de la Culture et de l’Aménagement du territoire ainsi que le PNUD. Une plate-forme de l’Agenda 21 a été donc mise en place en 2004 pour faire converger les efforts des experts dans le sens de la sauvegarde de ce site. Les bazaristes ainsi que les opérateurs touristiques étaient également impliqués dans cette procédure de sauvegarde. Ils devaient éviter de polluer l’environnement du Ksar.
Mais les actions qui ont été entreprises jusque-là ont été jugées insatisfaisantes. D’où la nécessité d’imaginer  une nouvelle stratégie. C’est ce qu’a déclaré à la Map l’inspecteur régional de l’Agenda 21. «Les dysfonctionnements constatés dans l’ancienne démarche sont patents, d’où la nécessité d’accélérer le rythme de travail». L’ancienne démarche basée sur le diagnostic participatif sera remplacée par une stratégie plus rapide. Première mesure organisationnelle à prendre est celle d’imbriquer les ateliers du tourisme et d’infrastructures en un seul et unique atelier pour avancer à une vitesse appropriée. Avec cette nouvelle stratégie, l’Agenda 21 devrait aboutir au terme de quatre ateliers seulement à un plan d’action durable. «Il est nécessaire de distinguer entre les causes directes et indirectes  de la problématique du site d’une part et les conséquences constatées de  l’autre, afin de savoir comment mobiliser toutes les énergies à même  d’éradiquer les causes à leurs origines», a souligné M. Ouchen.
De son côté, M’barek Aït El Kaid, représentant de l’Agenda 21 à  Ouarzazate, a souligné l’impossibilité de traiter la question de Ksar Aït  Ben Haddou, sans prendre en considération son entourage immédiat, notamment la  commune d’Aït Zineb. Les difficultés d’intervention émanent des multiples programmes ciblant ce  site et qui manquent de cadre de coordination à même d’élaborer une vision  globale. Ensemble de bâtiments de terre entourés de murailles, le ksar est un type d’habitat traditionnel présaharien. Les maisons se regroupent à l’intérieur de ses murs défensifs renforcés par des tours d’angle. Aït Ben Haddou, situé dans la province de Ouarzazate, est un exemple emblématique de l’architecture du Sud marocain

Qu’est-ce que l’Agenda 21 ?

L’Agenda 21 est un programme d’actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable. Il a été adopté par les pays signataires de la Déclaration de Rio de Janeiro en juin 1992. Ses principales fonctions sont la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, la production de biens et de services durables, la protection de l’environnement. Au Maroc, l’enveloppe accordée au programme d’accompagnement du processus de l’agenda 21 dans les provinces du Sud est de dix millions de DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *