La bande dessinée en fête à Tétouan

La Colombe blanche abritera, du 28 au 31 mai, le 5ème Festival international de la bande dessinée. A cet effet, un concours est ouvert aux jeunes artistes et auteurs de bande dessinée de la Méditerranée, âgés de 30 ans. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 14 avril 2008. Une vingtaine de jeunes talents seront ainsi sélectionnés pour prendre part à la compétition programmée lors de cet événement artistique. Et comme le veut la tradition, les prix des meilleurs productions seront décernés pendant la cérémonie de clôture de cette édition par une commission spéciale du jury de ce festival.
Organisé par l’Institut national des Beaux-Arts (INBA) de Tétouan et en collaboration avec la délégation culturelle de la région de Tanger- Tétouan, ce festival a pour objectif «le renforcement des échanges artistiques et culturels entre les jeunes artistes de la Méditerranée», affirme le directeur de l’organisation de ce festival, Jaouad Diouri.
Par ailleurs et dans le cadre de cette 5ème édition, des ateliers de bandes dessinées ont été encadrés, au mois de février dernier, par des étudiants de l’INBA Tétouan au profit des lycéens tétouanais et dont leurs travaux seront exposés lors de ce festival. D’autres ateliers de scénarios seront organisés, au début du mois d’avril prochain, au profit des étudiants de l’INBA de Tétouan et ceux de la Faculté des lettres de Tétouan. Leurs travaux seront aussi exposés lors de cette rencontre artistique et culturelle.   
Ce festival qui se veut un lieu de rencontre ouvert à tous se déroulera dans les principaux sites culturels de la ville notamment l’INBA, l’Ecole des arts et métiers, l’Institut français, l’Institut Cervantès, la Maison de la culture, la Galerie Bertuchi et l’Association Hanane de Torreta. «Ces espaces seront précédemment aménagés et décorés de fresques murales réalisées par de jeunes artistes encadrés  par l’artiste peintre français Ngoc Varoqui», précise M. Diouri. En plus des expositions et des ateliers de bandes dessinées et de scénarios, la programmation de ce festival comporte des films d’animation, des documentaires et des films éducatifs de dessins animés destinés aux élèves des établissements scolaires de la ville. «Les quartiers ainsi que les prestigieux sites historiques de la ville seront d’une source d’inspiration inestimable pour les participants à ce festival. Leurs travaux seront parmi la liste des œuvres en lice pour le prix du public décerné lors de la journée de clôture de cette manifestation», affirme précise M. Diouri.  Notons que trois conférences sont prévues lors de ce festival et elles porteront sur «La bande dessinée et la diversité culturelle», «La bande dessinée au Maroc, état des lieux» et «La bande dessinée : l’animation et les supports pédagogiques». Le programme comporte la signature des œuvres des auteurs de bandes dessinées français, suisse et belges. Des soirées seront animées au cours de cette manifestation par des groupes musicaux locaux. La troupe de théâtre tétouanaise «Labo Becket» y prendra part par la présentation de sa nouvelle pièce «berceuse».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *