La BBC appelée à améliorer sa couverture des questions touchant le Moyen-Orient

Le panel a noté, dans un rapport élaboré à la demande des responsables de la corporation, que la BBC était engagée à respecter les règles de précision et d’impartialité, soulignant que le public britannique estime largement que la couverture consacrée par la BBC à la région est empreinte d’objectivité.

Or, le rapport a concédé que cette couverture n’est pas constamment complète et équitable, présentant parfois une image confuse des événements.

"Le travail effectué par la BBC reste bon", a dit Quentin Thomas, Président panel, ajoutant que la corporation doit améliorer sa couverture pour l’adapter aux normes, citant notamment le manque d’analyses de fond de certains événements importants Le panel a, par ailleurs, conseillé aux journalistes de la BBC d’éviter l’utilisation des termes "terroriste" ou "terrorisme" qui représentent "un obstacle à la compréhension" sauf, dans certains cas de violence commise par des Etats ou des organisations, contre des personnes civiles avec l’intention de provoquer la terreur pour servir des objectifs idéologiques.

Commentant les résultats du rapport, Michael Grade, Président de la BBC, a indiqué qu’ils sont rassurants notamment en ce qui concerne le souci de la Corporation d’observer les règles d’objectivité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *