La compagnie «Spectacle pour tous» présentera «Khoroto»

La compagnie «Spectacle pour tous» présentera «Khoroto»

«Aji Tfarej», le premier camion théâtre en Afrique, fera escale à Rabat

Le camion Aji Tfarej, premier camion théâtre en Afrique, fondé par le jeune metteur en scène et dramaturge Hamza Boulaiz, continue sa tournée dans le Royaume. Il s’arrête à Rabat ces 25 et 26 décembre 2017 pour deux représentations. La première sera sur les planches du théâtre national Mohammed V de Rabat alors que la deuxième sera à bord du camion. Après avoir sillonné plusieurs villes, notamment Meknès, Kénitra, Chefchaouen et Guelmim, la compagnie «Spectacle pour tous» présentera pour la première fois sa nouvelle création théâtrale «Khoroto». Il s’agit, selon le metteur, en scène d’une pièce de théâtre «engagée», et d’«une nouvelle forme de théâtre contemporaine qui met en scène des personnages déconcertants qu’on peut croiser à chaque coin de rue». En effet, «Khoroto» aborde plusieurs thèmes de la société dont notamment le terrorisme, la politique et les réseaux sociaux. «Ce que vous êtes, ici et maintenant, dans la situation présente.

C’est le seul moi que vous connaissez. Partez de là, car c’est la seule réalité dont vous avez conscience. Ne vous dispersez pas car si vous êtes dans le maintenant, vous êtes dans l’infini. C’est paradoxal. K+ est paradoxal, contradictoire pourtant il en est bien ainsi», peut-on lire dans la note d’information. Nommé «Aji Tfarej», le camion théâtre vise à rapprocher la culture du public. «Si le public ne vient pas au théâtre, que le théâtre aille jusqu’à lui», indique Hamza Boulaiz. Lancé en 2016, le camion théâtre a nécessité deux ans de préparation. Il se déploie sous plusieurs formes : une petite scène qui fait face à des gradins pouvant accueillir jusqu’à 81 personnes, ou une grande scène de 36 mètres carrés qui pourrait se déployer devant un public installé en plein air.

«Le camion théâtre est bien équipé en matière d’éclairage, de sonorisation et climatisation. Il possède également des générateurs électriques autonomes», explique-t-il. Cet espace mobile et indépendant a permis à la compagnie de présenter des spectacles et d’animer des ateliers dans des zones rurales ou urbaines habituellement non équipées de salles de spectacle. Le projet «Aji Tfarej» vise à mettre à la disposition de la population un service de proximité, de qualité, et d’offrir à celle-ci des conditions d’accès équitables à l’art et la culture.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *