«La fascination marocaine» : Une centaine de photos exposées à Séville

«La fascination marocaine» : Une centaine de photos exposées à Séville

L’exposition de photos sur le Maroc intitulée «La fascination marocaine», organisée du 2 juin au 25 septembre à Séville (sud de l’Espagne), a été présentée, jeudi, lors d’une conférence de presse animée par la directrice de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée, Elvira Saint Gerona. L’accent a été mis, à cette occasion, sur les caractéristiques artistiques et esthétiques des photos qui pourront être appréciées par le public tout au long de cette exposition organisée dans le cadre du cycle d’activités culturelles «Le Maroc en Andalousie», initié par la Fondation en collaboration avec le ministère chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger. Les clichés exposés, pris au Maroc entre les années 1931 et 1936, appartiennent au courant orientaliste en vogue au début du 20ème siècle et marqué par son objectivité et son réalisme, tout en étant le reflet de la réalité du pays concerné, a souligné, à ce propos, la directrice de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée. Près d’une centaine de ces photos anciennes, prises dans les villes de Tétouan, Tanger, Chefchaouen et Casablanca, sont exposées au public au Musée des arts et coutumes populaires de Séville. Réalisés par le photographe portugais Antonio Passaporte (1901-1983), ces clichés font partie d’une collection de 400 photos d’archives dédiées au Maroc qui étaient utilisées pour l’édition de cartes postales du Royaume, selon la Fondation. Ces photos, qui reflètent des paysages, des monuments ou des scènes de la vie quotidienne du Maroc, sont classées en cinq groupes thématiques : espaces publics, vues panoramiques, personnages, intérieurs des édifices et métiers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *