La Fédération des éditeurs crée 10 commissions

La Fédération des éditeurs crée 10 commissions

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) vient de se doter de 10 commissions compétentes. Cette nouveauté a été annoncée lors de la réunion du bureau de la FMEJ, le mardi 4 mars 2008. Présidée par le directeur de la publication du quotidien «Aujourd’hui le Maroc», Khalil Hachimi Idrissi, la fédération compte désormais des commissions chargées de suivre, chacune, un volet précis relatif au domaine de la presse. Ainsi, il y a la commission des «Relations sociales», présidée par Mohamed Idrissi Kaitouni (L’Opinion), la commission «Arbitrage et déontologie» avec à sa tête Mohamed Selhami (Maroc Hebdo) et la commission des «Relations internationales» qui sera gérée par Abdelmounaim Dilami (L’Economiste, Assabah), ex-président de la FMEJ. Il y a également la commission «Formation», présidée par Fatima Zahra Ouriaghli (Finances News ; Auto News), la commission «Diffusion», présidée par Fadel Agoumi (La Vie Economique), la commission  «Siège» avec à sa tête Mohamed Chaouki (Al Ittihad Al Ichtiraki) et la commission juridique, dirigée par Mustapha Alaoui (Al Ousboue Assahafi). Les trois commissions restantes sont la commission «Entreprise de presse» avec comme président Mohamed Jouahri (Le Matin), la commission «Régions» dirigée par Ahmed Zaki (Al Bayan) et la commission « Relations institutionnelles » avec Abdellah Ferdaous (Rissalat Al Oumma) comme président. Le nouveau bureau de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux compte 11 vice-présidents et cinq conseillers. Le secrétariat général sera assuré par Noureddine Miftah (Al Ayam) avec Abdelhakim Badi comme secrétaire général adjoint, tandis que la trésorerie sera gérée par Bahia Amrani (Le Reporter) avec comme adjoint Ali Achibane (Al Haraka). Rappelons que l’élection du nouveau bureau de la FMEJ a eu lieu le vendredi 22 février dernier, à Casablanca.
«Nous travaillerons dans une logique de continuité et dans le cadre du contrat-programme signé avec le gouvernement et qui dure jusqu’à 2010», avait indiqué M. Hachimi Idrissi, suite à son élection, dans une information relayée par l’agence de presse MAP.
«On poursuivra de concert avec les pouvoirs publics et le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM), le chantier de modernisation de la presse marocaine en vue d’aller de l’avant vers la promotion d’une presse de qualité», a-t-il ajouté. «L’action du prochain bureau de la FMEJ portera, également, sur la poursuite de la restructuration de la Fédération, l’élargissement du nombre des publications bénéficiaires de la subvention publique avec l’augmentation de l’enveloppe réservée à cet effet», a souligné M. Hachimi Idrissi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *