La Fondation Surfrider installe sa première antenne en Afrique à Agadir

La Fondation Surfrider installe sa première antenne en Afrique à Agadir

Alors que l’environnement subit de grandes pressions et dégradations, la naissance de plusieurs entités de par le monde pour protéger notre terre semble gagner du terrain. Cet engagement des uns et des autres se traduit par des actions concrètes. La branche de l’association Surfrider, créée récemment au Maroc et plus précisément à Agadir, donne un modèle d’engagement. En effet, la branche marocaine de cette fondation a été dédiée à la protection et à la sensibilisation à la question de l’environnement. «Surfrider Foundation est maintenant présente au Maroc, l’association Surfrider Foundation Maroc a été créée en avril 2010 et a déposé ses statuts et créé son siège à Agadir. La branche marocaine de l’association est dédiée à la protection, la mise en valeur et la gestion durable de l’environnement littoral marocain et de ses usagers», souligne Christophe Rebecchini, directeur de Surfrider Foundation Maroc. Il faut noter que la première branche créée en Afrique est aujourd’hui celle du Maroc. «Surfrider Foundation a été créée en 1984 par un groupe de surfeurs de Malibu en Californie. L’association est maintenant présente sur différents pays à travers le monde: les États-Unis (dont le siège est à San Clemente), l’Europe (dont le siège est en France), l’Australie, le Japon, le Brésil, l’Argentine, le Costa Rica, le Mexique et le Canada», détaille M. Rebecchini. Cette prise de conscience de l’importance de la sauvegarde de l’environnement conduit la fondation à créer des branches partout dans le monde. Des programmes allant dans ce sens sont organisés avec les différents acteurs. Soulignons que Surfrider Foundatio est agréée auprès de l’Union européenne pour ses programmes éducatifs et ses programmes de protection de l’environnement. Conjuguer les différents efforts pour une meilleure sensibilisation revêt une impérieuse nécessité pour ces passionnés de l’environnement. «Surfrider Maroc regroupe tous les amoureux de l’océan, des plages et du littoral pour former la «communauté océan» afin de protéger et défendre ces espaces naturels pour les générations futures», explique le directeur de Surfrider Foundation Maroc. Le rêve des membres de cette association est aujourd’hui, d’atteindre 10.000 sympathisants ou adhérents d’ici 2010. L’association regroupe aujourd’hui 200 bénévoles et 5 antennes au niveau du Maroc notamment à Tanger, Casablanca, Rabat, Safi, Essaouira, Sidi Ifni et Dakhla. Un appel est ainsi lancé aux passionnés de la mer, de la plage et du littoral marocain pour donner naissance à la «communauté océan» au niveau du Maroc. La sensibilisation qui reste le premier pivot de toute sauvegarde est ainsi au centre des programmes de cette fondation. Notons, dans ce sens, que plusieurs actions ont été menées depuis la création de l’association au Maroc. A cet égard, on note l’organisation des «initiatives océanes». Ces opérations de nettoyage des plages se sont déroulées dans plusieurs villes marocaines (Kénitra, Rabat, Agadir, Sidi Ifni, Dakhla, etc.). Dans le même souci de sensibilisation, des supports pédagogiques ont été mis en place. Ces outils de sensibilisation ont été édités en arabe et portent sur la durée de vie des déchets ainsi que sur les gestes de l’éco-citoyen. D’Agadir à Rabat, les programmes de sensibilisation abondent. Notons à titre d’exemple l’organisation d’une animation pédagogique portant sur la protection du littoral lors de la compétition «Essaouira Wind Classic». Le programme de cette fondation annonce de grandes activités pour la région du Souss-Massa- Drâa. On note, à cet égard, la diffusion de films pédagogiques de Surfrider au niveau des associations, maisons de quartier et centres culturels tout au long de la période allant de mai à juillet. La création de nouveaux outils pédagogiques, signalétiques et panneaux d’informations sont également au programme. Un autre événement de grande importance vient s’ajouter au programme de cette association. Il s’agit de l’organisation d’un colloque portant sur la problématique de l’expansion touristique au Maroc et la gestion des déchets et l’urbanisation du littoral marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *