La France a gagné

La France a gagné

C’est en larmes que la désormais star nationale, Sofia Saïdi, clôtura sa marche jusque-là impériale dans la Star Academy 3. La graine de star marocaine fut, en effet, éliminée lors de la demi-finale filles. Sa rivale, Elodie, a été conduite en finale après avoir raflé 67% des votes. Elle sera en conséquence opposée à Michal, vainqueur chez les garçons. Un fait qui n’a pas démenti les pronostics qui avaient prévalus depuis un bon bout de temps. Aussi, les informations qui circulaient dans les coulisses auguraient d’une finale Élodie-Michal. En effet, Morganne, qui quitta la Star Academy avant Sofia voyait bien Michal et Elodie s’affronter en finale au bénéfice du premier : « C’est vrai qu’Elodie est en train de se révéler, elle est vraiment en train de monter en puissance, Sofia a quand même beaucoup de qualités, mais je ne serai pas surprise que ce soit Michal et Elodie », avait-elle déclaré récemment. Parée du fair-play, de la spontanéité et de la générosité qui lui sont reconnus, la Marocaine a longuement félicité sa rivale, à travers une étreinte affective qui en dit long. Elle était, certes, déçue que son aventure arrive à terme, mais, aussi, devait-elle être fière d’avoir dignement représenté son pays. Incontestablement, elle fut une ambassadrice honorable. Évincée suite à un large vote, la future star en gardera cependant de très bons souvenirs et une solide expérience. Un vote qui n’aurait pu aboutir autrement. En effet, sans vouloir mettre en doute le talent d’Élodie, et Dieu sait si elle en a, cette dernière a inéluctablement bénéficié, également, du patriotisme des Français. Une grande partie du public aura voté pour sa représentante. Quoi de plus normal. Un constat de fait qui justifie le résultat final des suffrages largement à la faveur de la Française. Les Marocains auraient fait la même chose si la situation était transposée au Maroc. Hautement douée, notre Sofia nationale avait brillé de mille feux. Du talent, elle en a à revendre. Elle chante, danse, joue du piano et des percussions, et elle le fait merveilleusement bien. Le tout couronné par une maîtrise parfaite de ses émotions, qu’elle gère sans trop de difficulté. À souligner que cette qualité fait office de fer de lance des grands artistes. Et ce n’est pas sa tombeuse, la jolie blonde Élodie, qui dira le contraire. «J’admire sa maîtrise d’elle-même et son professionnalisme. Mais nous sommes très différentes, je ne suis pas très proche d’elle. Moi quand je suis émue, ça se voit alors qu’elle ne se laisse pas déborder par ses émotions », avait récemment indiqué l’heureuse gagnante tout récemment. À aucun moment des semaines qu’elle a vécues dans le château, Sofia n’a cessé de briller, comme en ont toujours témoigné ses professeurs. Ses prestations étaient impeccables et l’on devinait le grand artiste qui sommeillait en elle. Avec brio, elle a chanté aux côtés de Sting et Elthon John ou encore Charles Aznavour, pour ne citer que ces monstrueux ténors.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *