La langue arabe et les défis de l’heure

La langue arabe et les défis de l’heure

Abbès Jirari, conseiller de SM le Roi et membre de l’Académie du Royaume du Maroc, a affirmé lundi que la langue arabe devra affronter les défis extérieurs, et revoir et élargir sa terminologie pour pouvoir s’adapter au progrès actuel. Intervenant lors d’un séminaire, organisé par la Faculté des lettres et des sciences sociales à Rabat sous le thème: «L’arabe et les défis de l’heure», à l’occasion de la Journée de la langue arabe, M. Jirari a expliqué que ces défis extérieurs imposés par la mondialisation, exigent de la langue arabe d’évoluer en vue d’être en conformité avec l’évolution et les exigences de la compétitivité linguistique et se frayer ainsi une bonne place parmi les langues du monde. Il a également considéré que la question de la langue arabe, qui revêt une grande importance, peut être abordée sous différents angles, soulignant qu’outre les défis extérieurs, la langue arabe est confrontée à des défis internes en relation avec notre attitude. M. Jirari s’interroge à ce propos si la langue arabe est encore considérée comme étant le facteur déterminant de l’identité nationale ? Il a, d’autre part, mis l’accent sur la nécessité d’approcher la question de la langue arabe de manière à la renforcer en vue de lui permettre de faire face aux défis actuels. et ainsi pouvoir suivre le progrès scientifique et technique de l’heure.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *