La musique andalouse à l’honneur à Fès

La musique andalouse à l’honneur à Fès

Le Festival national de la musique andalouse de Fès, dont la 15ème édition se déroulera du 24 au 27 février, «contribue grandement à la pérennisation» de ce patrimoine ancestral, ont affirmé jeudi les organisateurs. L’organisation de cette manifestation a pour objectif majeur de s’assurer de l’avenir de cette musique instrumentale d’al ala, communément appelée «Tarab al-andaloussia», a indiqué, lors d’une conférence de presse, Abdelmalek Chami, un des artistes, qui accompagne ce festival depuis sa création. Pour ce faire, a-t-il dit, les responsables artistiques tiennent à inviter non seulement des orchestres de renommée nationale et internationale, mais également de jeunes talents pour les encourager à perpétuer la musique tout en s’efforçant d’innover. Pour les responsables artistiques, le festival doit être l’occasion de présenter devant le public toutes les noubas connues jusqu’à présent, a-t-il noté. L’organisation de ce festival montre également tout l’intérêt que porte le conseil communal de la ville au fait culturel, a indiqué pour sa part, Saïd Benamrou, président de la commission communale des affaires culturelles, qui a rappelé que le conseil a consacré à cette édition un budget de 500.000,00 DH, inchangé depuis l’édition de 2003. En appuyant le champ culturel, le conseil entend en faire un des leviers de l’essor économique de la cité idrisside, a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *