La nouvelle coqueluche du tennis national

La nouvelle coqueluche du tennis national

Nadia Lalami est née à Casablanca le 28 avril en 1990 d’un père marocain Khaled Lalami et d’une mère hollandaise Marguerite Prinezen. Tous deux ont encouragé leur fille à pratiquer le sport.   À l’âge de 5 ans, Nadia Lalami  a touché pour la première fois une raquette de tennis qui après changera sa vie. «J’avais à peu près cinq ans. Mes parents étaient abonnés au COC tennis et je venais parfois les voir. La première fois que j’ai essayé de jouer, ça m’a plu. Alors j’ai continué à m’entraîner et de participer à de petits tournois», a confié Nadia. Dès lors, Nadia a commencé à fréquenter le Club Olympic de Casablanca (COC). À l’âge de 8 ans, Le tennis est devenu pour elle une passion. La jeune joueuse de tennis découvre son potentiel et commence ainsi à enchaîner les victoires.
La jeune prometteuse du COC, qui a intégré le circuit pro l’été dernier, a déjà un beau palmarès à son actif. Outre ses deux titres nationaux, Nadia Lalami est également championne d’Afrique 2008 en double et en équipe  (3ème en individuel). Elle a remporté en deux années de suite le tournoi Kia amateur de l’Open d’Australie et s’est imposée pour la première fois dans un tournoi professionnel WTA en octobre 2008, au Portugal.
Nadia Lalami a tenu sa promesse en défendant les couleurs du Royaume dans plusieurs manifestations internationales et elle est maintenant prête à faire le saut chez les professionnelles, mais il faut travailler dur et renforcer le mental, jusqu’à ce que le moindre enchaînement devienne automatique, presque spontané. C’est pour cette raison que Nadia Lalami a choisi de quitter le Maroc pour s’installer en Espagne précisément à Barcelone. «Au Maroc, malheureusement, il n’y a pas les équipements nécessaires. Il manque cet environnement compétitif indispensable pour continuer à progresser. Et je tiens à vous dire que nous avons un espoir pour que les choses évoluent dans les clubs nationaux», a ajouté Nadia Lalami. Les années 2007 et 2008 ont été des années charnières pour Nadia.
Une période pendant laquelle la jeune joueuse a pu accumuler de l’expérience et découvrir le monde en participant à des tournois internationaux aux quatre coins du monde : Australie, Corée du Sud, Portugal, Botswana, Arménie. À Barcelone, la jeune fille découvre la vie bien rythmée des athlètes de haut niveau. Entraînement et analyses de jeu durant le matin. Côtés, études, Nadia devra suivre des cours aménagés et doit  aussi passer son baccalauréat à la fin de l’année. Un emploi du temps chargé qui ne laisse pas beaucoup de place pour d’autres activités. Quand c’est possible, elle aime naviguer sur Internet ou bien à lire les revues. La saison 2009 commence pour elle dans quelques semaines, avec deux tournois à Majorque. Selon son père, l’objectif de Nadia cette année est de gagner un maximum de tournois, pour avoir de la confiance et se hisser au classement. Nadia occupe actuellement la 712ème place au niveau mondial. Si elle réussit à enchaîner plusieurs victoires, elle pourrait participer dès 2010 à ses premiers grands chelems en tant que professionnelle. Actuellement la jeune Nadia est en Egypte pour participer à trois tournois de 10.000 dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *