La Nuit des Publivores : Grande déception

Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de la Nuit des Publivores, organisée avant-hier à Casablanca au complexe cinématographique Megarama, une véritable fête de la publicité (le public s’est déplacé en masse). Cet événement n’a pas tenu toutes ses promesses. Du moins, si l’on en juge par le menu de la soirée. Les organisateurs n’ont diffusé aucune publicité marocaine.
Ce qui a provoqué la colère d’une bonne partie du public composé d’ailleurs de plusieurs professionnels marocains de la pub. On a eu droit à toutes les publicités du monde sauf celles de chez nous. Comme si au Maroc la publicité n’existait pas, alors que celle-ci connaît une extraordinaire évolution aussi bien dans le fond que dans la forme. Peut-être que Jean Marie Boursicot, qui organise cet événement depuis 23 ans, a un autre jugement sur notre publicité. D’où ce choix de ne diffuser aucun spot publicitaire lors de cette soirée. «Quelles que soient les raisons, une telle décision est impardonnable », confient plusieurs publicitaires sur place. Et d’ajouter « qu’il y a de belles créations publicitaires marocaines qui méritaient d’être diffusées lors de cette nuit ». A la différence des Nuits des Publivores organisées dans plusieurs métropoles mondiales, l’ambiance n’a pas été également au rendez-vous.
A quelques exceptions près, la réaction du public est restée très timide. Alors que le principe de la Nuit des Publivores est de s’amuser et de se défouler avec la pub et contre les pubs. Cela dit, on a beaucoup apprécié les spots publicitaires notamment japonais et suédois. Lors de cette soirée, on a constaté que l’humour fait toujours vendre. Du moins selon ce qui ressort de la réaction du public.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *