« La Passion » de Mel Gibson n’est pas un film antisémite

S’il y a un message, c’est plus sur la façon dont les gens peuvent être manipulés par leurs dirigeants, a affirmé mardi à Bucarest Maia Morgenstern, qui est l’actrice la plus connue en Roumanie. « Mel Gibson est un artiste, un réalisateur. Il n’impose jamais ses convictions religieuses à quiconque », a-t-elle précisé à l’Associated Press, rejetant les critiques selon lesquelles le film alimenterait l’antisémitisme. Le film doit sortir aux Etats-Unis le 25 février prochain, le mercredi des Cendres dans le calendrier catholique. « Quand les gens verront le film, ils verront une oeuvre d’art », a déclaré l’actrice, qui est juive. Selon cette femme de 42 ans, des musulmans, des athées, des chrétiens et des juifs ont travaillé sur le film, mais la race et la religion n’ont jamais été un problème.
Le seul message politique que le film donne concerne « la responsabilité et l’impact politique que peuvent avoir des chefs militaires en manipulant les masses et en intervenant dans la conscience des gens, particulièrement à un moment de crise comme c’était alors », a souligné Maia Morgenstern, dont le grand-père est mort dans le camp d’Auschwitz.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *