La pétanque : Un sport qui brille malgré l’oubli

La pétanque : Un sport qui brille malgré l’oubli

«Jouer aux boules n’est pas uniquement un jeu de loisirs qui pourrait divertir ses pratiquants, surtout lorsqu’on est à la retraite. Bien au contraire, c’est un sport à part entière» déclare Saghair Jelloul, président du club de l’AMMT (Association Mouloudia Missour de pétanque). Un club relevant de la ville de Missour qui regroupe 104 bouleurs. La pratique de la pétanque a été introduite au Maroc durant la période coloniale. C’est en 1958 qu’a été créée la Fédération royale marocaine de pétanque (FRMP). Durant la même année, la Fédération internationale de Pétanque a vu le jour. Près de deux cents clubs, composés d’hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes, exercent la pétanque sur le territoire national. La pétanque est aussi le deuxième sport au Maroc par le nombre d’amateurs, 100.000 pratiquants occasionnels. Les pratiquants professionnels comptent, quant à eux, 15.000 bouleurs. Ces chiffres sont en croissance, vu l’engouement de ces passionnés. Pour beaucoup de gens, la pétanque n’est qu’un jeu, pratiqué en vacances et prisée par les retraités. Ce qui est faux. C’est en réalité un véritable sport qui demande beaucoup d’entraînement pour parvenir au haut niveau. Simplement, c’est un sport convivial, sans contre-indications pour la santé, pouvant être pratiqué à tous âges et avec un matériel peu onéreux. «La pétanque exige de ses joueurs, 50 % de technique, d’intelligence, de concentration et 50 % de fraîcheur physique pour réussir le lancer. Dans le jeu, les joueurs sont obligés de marcher, de faire des dizaines de mètres pour réussir leur coup», précise Ali Fennane, président de la Fédération royale marocaine de pétanque.
Dans ce sport, trois combinaisons sont possibles. La triplette, trois contre trois, la doublette, deux contre deux et le tête à tête, un contre un. Toute autre formule est interdite par le règlement officiel de la Fédération internationale de pétanque. En triplette, chaque joueur dispose de deux boules. Dans les autres configurations, chaque joueur en a trois. Une équipe de pétanque comprend en triplette, un pointeur, un milieu et un tireur ; en doublette, un pointeur et un tireur, et aussi le tête à tête.
Ces rôles sont toutefois modifiables. Ainsi, en cours de partie, l’équipe peut décider de modifier la «formation», en cas de méforme d’un des joueurs. Rappelons que les Egyptiens, les Grecs et les Romains jouaient déjà aux boules. Mais ce n’est qu’en 1907, qu’ont été fixées les règles actuelles de la pétanque. «La FRMP obtient annuellement du ministère de la Jeunesse et des Sports des subventions qui varient entre 450.000 DH et 500.000 DH». Toutefois, déclare Fennane « ces subventions ne couvrent pas les frais de préparation des différentes équipes nationales » avant d’ajouter que « la FRMP n’a pas de sponsor officiel ». Même dans des conditions de sorte, le Maroc a réussi à remporter trois fois le championnat du monde en 1984, 1987 et 1990. La France est le pays le plus titré en la matière avec 23 titres mondiaux. Par ailleurs, il importe de différencier la pétanque du jeu provençal appelé aussi la longue. Cette différence réside dans la longueur du terrain et partant dans la façon de lancer la boule. «Bien que la longue est plus ancienne au Maroc que la pétanque, ses adhérents sont de moins en moins nombreux. Seulement six clubs l’exercent au Maroc ». Le terrain de la longue peut aller jusqu’à 24 mètres de long. Côtés compétitions, la FRMP a prévu 32 concours en 2008. Le premier a été organisé à Taroudant en mars 2008. Le dernier aura lieu à Laâyoune le 4 janvier 2009. Le champion en titre est le Stade marocain. Il faut noter que l’arbitrage en matière de pétanque est pénible mais aussi exaltant dans la mesure où le référé est également un joueur chevronné. Le fait de diriger à lui seul, et pendant 12 heures, un concours où participent des centaines de joueurs est une tâche très difficile. Il est constamment appelé à régler des litiges. Malgré  toutes ses contraintes, la Pétanque reste  un sport passionnant qui attire de plus en plus d’adeptes au Maroc.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *