La presse américaine salue le passage de « L’esprit de Fès »

Inaugurée le 6 mars à l’auditorium Coolidge de la prestigieuse bibliothèque du Congrès américain à Washington, « L’esprit de Fès », prolongement académique du Festival des musiques sacrées de Fès, ne cesse de faire parler de lui aux Etats-Unis.
« C’est un rassemblement oeucuménique de musiciens d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et des Etats-Unis, dont le répertoire s’inspire de traditions musulmanes, juives et chrétiennes maintenant vieilles de onze siècles », explique le “New York Times” notant qu’au programme de cette manifestation figurent les voix féminines de la cantatrice algérienne de confession juive, Françoise Atlan, de la troupe de la Hadra des Femmes de Taroudant et de l’ensemble de musique Gospel des Soeurs Jackson de Caroline du Nord.
Le festival est « une voix de l’harmonie » qui se propose de « jeter des ponts de rencontre et promouvoir la paix par la musique spirituelle », précise pour sa part l' »Orange County Register », un journal de Californie, Etat où se produit le « Spirit of Fes » cette semaine, dans des enceintes tout aussi prestigieuses que l’Irvine Barclay Théâtre et les universités de Californie et Berkeley. « Nous avons besoin de faire comprendre que les trois religions sémitiques et abrahamiques ont une même racine », affirme au journal la présidente du World Music Institute de New York et directrice artistique du festival itinérant, Mme. Zeyba Rahman.
Après Washington, « Spirit of Fes » s’est produit dans les Etats de Virginie et de l’Arizona et se trouve cette semaine en Californie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *