La réhabilitation de l’ancien théâtre national de Tétouan lancée

La réhabilitation de l’ancien théâtre national de Tétouan lancée

Une enveloppe de 12.663.420 de dirhams lui est consacrée

La restauration des locaux du l’ancien théâtre s’inscrit dans le cadre du programme intégré de développement économique et urbain de Tétouan (2014-2018), dont l’un des volets vise à aider la ville à se réconcilier avec son passé culturel.

Tétouan poursuit la réhabilitation de son patrimoine culturel et architectural. A cet effet, la colombe blanche vient de connaître la restauration et la rénovation de l’ancien théâtre national, dont les locaux se trouvent dans un état de délabrement avancé. D’une enveloppe budgétaire de 12.663.420 de dirhams, ce projet permet à ce bâtiment de préserver son ancienne architecture héritée du temps du protectorat espagnol. «Le bâtiment sera restauré à l’identique. Il n’y aura aucun rajout ni modification de ses locaux», affirme le conservateur régional du patrimoine de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Larbi Mesbahi. 

La restauration des locaux du l’ancien théâtre s’inscrit dans le cadre du programme intégré de développement économique et urbain de Tétouan (2014-2018), dont l’un des volets vise à aider la ville à se réconcilier avec son passé culturel. Ce projet vient, selon les représentants de la société civile locale, à point nommé, en raison de l’effondrement survenu, en décembre 2017, d’une partie de l’intérieur du bâtiment. Cet incident a suscité l’inquiétude et le grand mécontentement des Tétouanais, qui n’ont cessé depuis d’appeler les responsables à réagir vite pour pouvoir mettre en état ce bâtiment. En plus de la réhabilitation des locaux, le projet vise aussi à sauver de la déperdition les archives dont le site continue encore de disposer, mais qui sont dans un état de délabrement très avancé. D’autant plus que ces archives représentent la mémoire culturelle et historique de la Colombe blanche. Il est prévu que ce projet, selon la direction régionale du ministère de la culture, sera dans sa totalité fin prêt d’ici 14 mois en vue d’être mis en service au cours du premier trimestre de 2019.

Il est à rappeler que l’ancien théâtre national a été créé plus précisément en 1914 au quartier Mssalla Kdima. Ce bâtiment – qui a continué jusqu’aux années 30 à porter le nom du «Théâtre Victoria»- témoigne de l’âge d’or de l’art théâtral au Maroc. Sa grande salle a vu jouer sur scène de grands noms marocains et étrangers ayant marqué de leur empreinte cet art. Il est fermé depuis plus d’une trentaine d’années au public, en raison de la constante détérioration de ses locaux.

Outre l’ancien théâtre national, Tétouan se distingue par un grand nombre de sites culturels et artistiques hérités du temps du protectorat espagnol, voire avant cette période coloniale. Parmi lesquels figurent l’Institut national des beaux-arts de Tétouan et le cinéma Espagnol qui ont, tous deux, bénéficié des projets de réhabilitation de leurs locaux. Concernant ce dernier établissement, connu, depuis sa création en 2016, par teatro español, celui-ci a été, en 2000, entièrement restauré, tout en gardant toujours son ancienne architecture.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *