La saga des livres de poche

La saga des livres de poche

Petit, pratique et pas cher. Tels sont les caractéristiques du livre de poche. Comme son nom l’indique, le livre de poche peut être emmené partout par son propriétaire. Il peut aussi être placé dans une grande poche de pantalon par exemple sans être abîmé.
Aujourd’hui, les plus grands titres de romans, de nouvelles et même les récits sont réédités par la collection livres de poche. Cette idée ingénieuse de faciliter la lecture des grands romans et des autres ouvrages de littérature en les rééditant sous le format poche, appartient à Henri Filipacchi. Ce dernier inventa le livre de poche en 1953. Le livre de poche est la première collection française de grande diffusion. En effet, cette collection produit près d’un milliard d’exemplaires.
La collection comporte 3 000 titres à son catalogue et publie environ 375 nouveautés par an en littérature générale française et étrangère, en édition de textes classiques, livres de références, policiers, thrillers, science-fiction, ouvrages pratiques, encyclopédies pour ne citer que ceux-là. En outre, si la collection livres de poche possède pour principale activité de rééditer la plupart des ouvrages sans distinction, elle a évolué au fil des temps. Selon ses initiateurs, «le développement actuel du livre de poche repose aussi sur des initiatives éditoriales originales comme l’expérience de la collection «la pochothèque», «références» et « biblioessais». Par là même, cette collection livres de poche ne cesse d’intéresser un grand nombre de lecteurs à travers le monde. Le Maroc ne faillit pas à la règle.
Le phénomène livres de poche touche tous les pays. Des romans qui coûtent 170dh ou plus peuvent être vendus dans la collection livres de poche à partir de 60 DH. C’est bien là un des principaux avantages des livres de poche. En effet, si au Maroc les gens ne lisent pas c’est aussi à cause du prix élevé des ouvrages. Le livre de poche vient ainsi faciliter la tâche aux lecteurs pourvu que ces derniers ne négligent pas la lecture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *