La Wallonie sous les feux de la rampe

La Wallonie sous les feux de la rampe

Un programme à la hauteur de l’hommage que lui rend le Salon international de l’édition et du livre de Casablanca. C’est ce que vient de dévoiler la délégation de la Wallonie-Bruxelles à Rabat, invitée d’honneur de la 13ème édition du SIEL, après l’Amérique Latine, l’Espagne et le Maghreb. Ce programme a été établi de manière à faire découvrir, ou redécouvrir, les différents aspects de la vie culturelle et artistique belge sous son aspect francophone. La délégation entamera son programme d’activités, jeudi à 21 heures au multiplexe Mégarama, par la présentation en avant-première du   long-métrage «L’enfant endormi» de Yasmine Kassari, en présence de Fadila Laânan, ministre de la Culture et de l’audiovisuel en Wallonie-Bruxelles et Nabil Benabdallah, ministre de la Communication. Un choix d’autant plus significatif que la réalisatrice de ce film, Grand Prix du dernier Festival national du film de Tanger, symbolise, de par sa double appartenance au Maroc, son pays d’origine, et à la Belgique, son pays d’adoption, un modèle d’intégration réussi. Originaire de l’Oriental, Yasmine Kassari, cinéaste de vocation et de métier, a rendu à travers ce film un hommage émouvant à la lutte héroïque que mènent les femmes de cette région pour leur survie. Construit autour du vécu difficile de ces femmes, le film de Kassari offre de très belles images de l’Oriental.
La projection de ce film aura lieu à la veille de l’ouverture officielle du 13ème SIEL, prévue vendredi. Elle marque le lancement des activités de la Wallonie-Bruxelles, qui se poursuivront, vendredi 9 février, par l’organisation d’une conférence-débat autour du thème « La Belgique et le monde arabe : voisins distants, partenaires nécessaires». Pour cette conférence, qui sera animée par Ali Serhrouchni directeur de HEM Rabat, la délégation invite Bichara Khader, auteur du livre « Penser l’immigration et l’intégration autrement» (Editions Bruylant). Dans la même journée, une autre rencontre-débat est prévue autour du thème «Les femmes et l’action politique». Cette rencontre sera marquée par la participation, pour la Wallonie-Bruxelles, de Marie-Dominique Simonet, ministre des Relations internationales, et Fadila Laânan, ministre de la Culture, et pour le Maroc de Nezha Chekrouni, ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, et Yasmina Baddou, secrétaire d’Etat chargée du Développement social, de la Famille et de la Solidarité.
Pour le reste, le programme prévoit des débats sur les thèmes «La passion d’éditer et les risques du métier», «L’édition en Wallonie et à Bruxelles», «Belgique, Maroc: l’Etat moderne et la décentralisation», «Culture jeune et origines multiples», «Ecriture et air du temps», ainsi que des rencontres avec plusieurs auteurs tels que François Weyergans (Prix Goncourt 2006), Patrick Roegiers (auteur du livre « Le mal du pays»), Pierre Gilbert, Francis Delpérée (auteur d’ouvrages de droit constitutionnel)…
Pour joindre l’utile à l’agréable, la Wallonie-Bruxelles organisera, lundi 12 février à 19h30, un spectacle de danse au théâtre Mohammed VI (Roches Noires). Un spectacle mélangeant des expressions artistiques allant de la danse cambodgienne à la culture hip-hop. Un bel exemple du métissage culturel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *