Lamia Zaidi : «Je suis prête à faire des sacrifices pour réussir»

Lamia Zaidi : «Je suis prête à faire des sacrifices pour réussir»

ALM : Vous êtes la première jeune Tangéroise à avoir remporté ce prix. Que signifie pour vous cette consécration ?
Lamia Zaidi : J’en suis bien sûr très fière. J’étais la seule candidate issue de la région du Nord qualifiée pour la finale. Et je me sentais non seulement représenter Tanger mais aussi toute cette région. D’ailleurs, j’ai bien tenu à exprimer ce sentiment de fierté d’être de la région du Nord et d’avoir eu l’honneur de la représenter tout au long de cette émission.

Qui vous a encouragée à participer à cette émission ?
Toute ma famille et mon entourage m’ont encouragée à y participer. Je ne cache pas que je n’avais pas réussi au casting de la deuxième et troisième édition de Studio 2M. J’ai pris la décision, de ce fait, à me consacrer totalement à mes études. Ce qui m’a permis de décrocher une licence en droit et une autre professionnelle d’agent de développement social. Grâce aux encouragements constants de ma famille et de mes proches, je me suis présentée encore cette année au casting de Studio 2M. Et je m’estime heureuse d’avoir réussi à convaincre les membres du jury et d’être parmi les quatre gagnants de la septième édition.

Qu’est-ce que vous avez retenu de cette émission ?
C’était une belle expérience. Je garde de beaux souvenirs, depuis mon premier jour à cette émission, des coachs, des membres du jury et de toute l’équipe de la deuxième chaîne. Nous- tous les candidats- avons vécu cette belle aventure avec grand enthousiasme. Et je me considère chanceuse d’avoir fait partie des candidats de cette septième édition qui se distinguaient, selon l’avis des organisateurs et du public, par leurs belles voix, leur talent et leur niveau d’instruction.

Pourquoi n’avez-vous pas choisi de participer à la célèbre Star academy libanaise puisque vous avez échoué deux fois au casting de Studio 2M ?
J’ai voulu faire mes débuts au Maroc. C’est pourquoi j’ai tenu à participer à Studio 2M. Je ne me suis jamais sentie, pendant l’émission, éloignée de ma famille. Car j’ai vécu avec des gens qui respectaient nos coutumes et traditions marocaines et que je croyais connaître il y a longtemps.

Comment avez-vous découvert votre passion pour la musique et le chant?
Je suis issue d’une famille de mélomanes. Mon père était membre d’un groupe musical d’étudiants. Personnellement, je pense que je suis née avec ma passion pour l’art. J’aimais, durant mon enfance, le théâtre et le chant. Et je trouvais un grand plaisir de participer aux spectacles organisés par l’école. J’ai senti que ma passion pour le chant se développait en moi au fil du temps. J’aimais chanter tous les styles de chansons marocaine, orientale et occidentale.

Comment voyez-vous votre avenir artistique ?
Après l’émission Studio 2M, je suis en période de repos et de méditation. J’en profite pour tracer mon chemin dans le domaine artistique. Je souhaite pouvoir contribuer au développement et à la modernisation de la chanson marocaine. Je pense qu’elle a réussi, ces dernières années, à conquérir le monde arabe. D’ailleurs, tous les chanteurs arabes ayant participé à la précédente édition du Festival Mawazine ont chanté, lors de leurs spectacles, des chansons marocaines.

Est-ce que vous comptez vous installer à Rabat ou Casablanca pour réussir votre carrière artistique ?
Bien sûr Tanger représente beaucoup pour moi, c’est la ville qui m’a vu naître et grandir. Mais je suis bien prête à m’installer dans n’importe quelle autre ville marocaine : Rabat, Casablanca, Marrakech, voire l’étranger pour bien me lancer dans mon métier d’artiste. Je suis prête, en tant que jeune artiste débutante, à faire des sacrifices pour réussir et surtout pouvoir plaire au public.

Vous venez de vous lancer dans le métier d’artiste. Pensez-vous que le mariage pourrait vous empêcher de réussir ?
Je suis du genre à croire beaucoup au destin. Je laisse le hasard décider de mon avenir. Et je crois que celui qui voudrait se marier avec une jeune artiste débutante- comme moi- doit faire énormément d’efforts pour l’encourager et l’aider à s’imposer sur la scène artistique.

Avez-vous déjà reçu des   propositions ?
Comme je viens de le dire, je suis en repos après l’émission Studio 2M. J’ai eu bien sûr des proposions que je suis en train d’étudier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *