Lancement de l’appel à candidatures pour le 8-ème festival international du théâtre universitaire de Fès

Lancement de l’appel à candidatures pour le 8-ème festival international du théâtre universitaire de Fès

L’université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA), organisatrice du festival international du théâtre universitaire de Fès (FITUF), vient de lancer un appel à candidatures pour la participation à la 8-ème édition de ce rendez-vous théâtral annuel, prévu du 3 au 7 mai prochain.
Les troupes universitaires intéressées sont invitées à envoyer leur demande de participation munie de l’enregistrement et des photos de leur pièce théâtrale à la présidence de l’USMBA, avant février prochain.
Le Grand prix du FITUF, qui récompense la meilleure pièce théâtrale, portera désormais le nom de Cheikh Abdelaziz Ben Hamid Annaimi, suite à une convention signée récemment entre le Festival du théâtre universitaire de Fès et le théâtre national d’Ajman des Emirats arabes unis.
Hormis cette nouveauté, le festival devra maintenir ses rubriques habituelles et continuer son ouverture sur des expériences théâtrales d’ici et d’ailleurs.
Sa 7-ème édition avait donné la parole à des troupes théâtrales d’universités du Portugal, des Pays-Bas, de France, de Palestine, de Jordanie et d’Arabie Saoudite, mais aussi du Maroc. Huit pièces théâtrales d’autant de troupes universitaires avaient gravi les planches du somptueux complexe culturel Al-Houria.
Parallèlement à la compétition officielle, des débats sur divers aspects de l’art théâtral avaient été animés par des spécialistes en la matière, à l’image du forum estudiantin « théâtre et printemps arabe ».
Les passionnés du théâtre avaient aussi l’occasion de participer à des ateliers de formation théâtrale en mise en scène, en expression corporelle et en écriture théâtrale, sous l’encadrement de professionnels aguerris. L’inamovible rubrique dédiée à l’hommage a célébré, elle, une figure de proue de la scène théâtrale nationale, en la personne d’Azzelarab El Kaghat.
Par l’organisation de ce festival, l’USMBA veut favoriser la mise en place d’une plate-forme réunissant des dizaines d’étudiants-acteurs de diverses nationalités pour tisser des relations de culture et d’art.
Le FITUF se veut aussi, selon elle, une tribune de promotion de la créativité et de l’éducation à la citoyenneté, mais également des droits de l’homme chez les étudiants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *