Lancement d’un concours littéraire à Errachidia

Lancement d’un concours littéraire à Errachidia

La section de l’Union des écrivains du Maroc à Errachidia vient de lancer un concours littéraire pour les premières créations en poésie, roman, nouvelle et théâtre, écrites dans les langues arabe, amazighe et française. Ce concours qui s’inscrit dans le cadre de l’Initiative nationale par le développement humain (INDH), entend encourager le potentiel créatif et l’énergie de l’innovation et promouvoir la production littéraire dans tous les genres et toutes les langues. Dédiée aux seuls créateurs de la province d’Errachidia, cette initiative intervient après la parution l’année précédente d’un ouvrage décliné en trois tomes sur le patrimoine oral, compilant la production littéraire orale de la région dans les langues arabe et amazighe (Melhoun, Izlan, Timdyazin, Beldi, Gerfi…). «Après la publication sur trois tomes d’une partie importante du patrimoine populaire oral, nous entendons maintenant ouvrir grandes les portes aux créateurs, en l’occurrence ceux qui n’ont jamais produit d’œuvres auparavant, pour les aider à prouver leur souffle créatif dans les genres littéraires cités par le communiqué», a indiqué Saïd Karimi, président de la section locale de l’UEM. Un comité de lecture désigné par les organisateurs départagera les contributions des candidats et désignera les heureux gagnants, lesquels verront ainsi leurs travaux édités sur le compte de la section locale de l’UEM. Les contributions devront être envoyées, durant la période allant du 20 septembre au 30 octobre à l’adresse suivante : Saïd Karimi, 324 Aïn El Ati II, Errachidia.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *