L’appel est lancé par des journalistes : Promotion de la culture en médias, une stratégie est fort désirée

L’appel est lancé par des journalistes : Promotion de la culture en médias,  une stratégie est fort désirée

Les participants appellent à la création d’un « cadre civil» rassemblant les journalistes en culture. L’objectif étant  de militer pour la place de la culture dans les différents médias marocains.

«Une stratégie destinée à la promotion de la culture en médias dans les différents supports d’information». L’appel est lancé par un groupe de journalistes en culture qui se sont rassemblés, récemment à Tanger, lors de la conférence nationale «Quelle chance pour la culture dans les médias ?». Un événement initié par le Centre méditerranéen des médias en partenariat avec le ministère de la culture et de la communication. 

Les participants à cette manifestation appellent également à «l’adhésion de la société civile pour plaidoyer auprès des entreprises de presse pour la promotion de la culture et des arts marocains». Cette adhésion est également sollicitée pour densifier les efforts des journalistes en culture pour mieux servir le secteur tout en menant une réflexion autour des solutions permettant à la culture d’occuper la place qu’elle mérite dans les médias. Ces solutions consistent, selon l’appel, en la coordination avec les entreprises de presse pour préparer des rubriques dédiées à des occasions culturelles. Ces issues ont également trait à la mise à jour des sites électroniques institutionnels dans le secteur de la culture et à la réflexion en partenariats institutionnels et professionnels pour promouvoir les médias culturels. Le tout en s’inspirant d’expériences d’entreprises de presse arabes et internationales pour le rayonnement de la culture.

De plus, les participants à l’événement appellent à la création d’un «cadre civil» rassemblant les journalistes en culture. L’objectif étant, selon la même source, de militer pour la place de la culture dans les différents médias marocains. Ce cadre se veut également de consolider la médiation culturelle, participer à la production médiatique et culturelle et consolider l’activité culturelle. Le tout en veillant à trouver des partenariats avec les institutions culturelles pour appuyer les médias intéressés par la culture.

Aussi, l’appel incite les institutions officielles et non officielles en charge de la culture et des médias, notamment le ministère de la culture et de la communication, le Conseil national de la presse, le Syndicat national de la presse, la Fédération marocaine des éditeurs de journaux, ainsi que les patrons de presse, pour donner plus de place dans leurs supports et consolider l’acculturation dans l’exercice du métier de journaliste.

Les participants réitèrent, de surcroît, la décision du ministre de la culture et de la communication de tenir une rencontre annuelle consacrée aux médias culturels et des rencontres périodiques pour évaluer la participation de la culture en médias. Une occasion pour proposer des initiatives destinées à consolider l’activité culturelle et médiatique au Maroc et contribuer à élargir la marge de liberté et dialogue.   

Les journalistes participants mettent aussi l’accent sur «la nécessité d’adhésion aux industries culturelles modernes en tirant profit des opportunités offertes par les nouvelles technologies pour diffuser les contenus culturels et les idées».

Et ce n’est pas tout. L’appel invite à créer un prix spécial pour la presse culturelle dans le cadre du prix national de la presse à l’instar des autres styles journalistiques. Pourquoi pas…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *