«L’art de donner», 600 oeuvres à 3.000 dirhams chacune

«L’art de donner», 600 oeuvres à 3.000 dirhams chacune

L’exposition, «L’art de donner» propose une approche humanitaire. Ce rendez-vous de l’art sera organisé du 15 au 30 mai au profit de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance dans un espace privé au boulevard Bir Anzarane à Casablanca. «Notre objectif est double, d’une part, rendre l’art accessible à un plus large public avec des prix raisonnables et d’autre part, assurer des revenus pour une association caritative au profit des enfants», a déclaré à ALM Sofia Alami, initiatrice de l’événement. Et d’ajouter: «On a voulu associer cette exposition à l’une des associations qui travaille au profil de l’enfant. On a choisi la Ligue pour la protection de l’enfance et on a proposé cette initiative aux artistes et ils ont accepté le jeu». Ainsi seront présentés les œuvres de 60 artistes-plasticiens parmi les plus connus de l’art contemporain marocain, tels : Agueznay Malika, Benjkane Salah, Cherkaoui Larbi, Chichani Toufik, Echair Hassan, El Azhar Abdelkarim, Hariri Abdellah, Housbane Saïd, Lamsafer Ahlam, Lkahfai My Youssef, Mahi Bine Bine, Mezouar Wafae, Morabiti Mohamed, Nabili Mohamed, Nadif Khalid, Ouardane Abderrahmane et Rahoul Abderrahmane. Ces artistes-peintres seront au rendez-vous afin de présenter 600 œuvres de petit format qui se vendront à 3.000 dirhams et dont une partie sera reversée à la Ligue pour la protection de l’enfance de Casablanca. «Chaque artiste aura la possibilité de participer avec dix œuvres de petit format. Il s’agit d’œuvres réalisées spécialement pour cette exposition», a indiqué Abdellah Hariri, artiste-peintre. Notons que la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance est une ONG reconnue d’utilité publique depuis 1957. Elle est placée sous la présidence de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Amina. Aujourd’hui, cette ONG gère à Casablanca dix crèches et garderies : El Fida, Oasis, Derb Ghallef, Aïn Chock, Annour, Lissasfa, Hay Adil, Sidi Moumen, Sidi Othman et Hay Hassani. Les centres de la Ligue prennent en charge les enfants issus de foyers précaires toute la journée de 7h à 18h. Une permanence est assurée jusqu’à 20h. Les crèches accueillent les bébés à partir de 6 mois (voire 3 mois pour certains cas particuliers). Ces bébés bénéficient d’une attention particulière par nos puéricultrices pendant que leurs mamans travaillent et participent aux besoins du foyer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *