L’Association pour la protection du patrimoine géologique du Maroc dresse son bilan

L’Association pour la protection du patrimoine géologique du Maroc dresse son bilan

Elle revient sur ses réalisations menées durant 18 années

Parmi les actions de l’association, la contribution à la conception et le suivi de la réalisation des musées d’Azilal et Tazouda et la co-organisation avec le MEMDD de la première journée nationale du patrimoine géologique.

L’Association pour la protection du patrimoine géologique du Maroc (APPGM) a tenu son assemblée générale le 27 octobre. C’était donc une occasion de dresser son bilan de ses 18 ans d’activités. L’association a fait savoir dans un communiqué que plusieurs actions majeures ont été menées durant ces dix-huit années. En premier lieu, la création d’une réelle prise de conscience de la vulnérabilité du patrimoine géologique et de la nécessité de le protéger. «C’est un travail de longue haleine. S’il en est, cette prise de conscience a été rendue possible grâce à l’engagement militant des membres de l’association et à l’implication du ministère de l’énergie, des mines et du développement durable et en particulier du département de géologie».

L’APPGM a énuméré d’autres actions dont notamment la contribution à la conception et le suivi de la réalisation des musées d’Azilal et Tazouda, la co-organisation avec le MEMDD de la première journée nationale du patrimoine géologique le 14 novembre 2017, avec le soutien de partenariat de renom. «Cette initiative est venue couronner cette prise de conscience et a permis de cristalliser les différentes dynamiques à l’œuvre, aussi bien au sein de l’administration que de l’université des collectivités locales et de la société civile, dans le domaine de la protection du patrimoine géologique», explique l’APPGM.

Autres faits marquants de cette association, celui de sa participation au processus d’élaboration d’un projet de loi-cadre devant régir la protection du patrimoine géologique au Maroc ainsi que la mise en place d’une convention de partenariat avec le ministère de l’énergie, des mines et du développement durable, qui institutionnalise désormais la coopération entre les deux parties dans le domaine de la PPG.  Par ailleurs, la tenue de l’assemblée générale de l’APPGM était également une occasion d’approuver les rapports moral et financier des exercices 2017 et 2018 et nommer Abdeljalil El Hassani Sbai président de l’association à la place de Youssef Ennadifi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *