Latefa Ahrrare dans «Douleur sous clé»

Latefa Ahrrare dans «Douleur sous clé»

Cette pièce sera jouée, tout le long de la tournée qui s’achèvera le 29 mars, dans des foyers marocains avec la complicité des «spectateurs-complices » ou «spect-acteurs » qui auront pour mission de «préparer» le public non arabophone. «Douleur sous clé» d’Eduardo de Filippo a été adaptée en dialecte marocain par Abdellatif Firdaous, mise en scène par le Franco-Marocain Karim Troussi et interprétée par Latefa Ahrrare, Hicham Ibrahimi et Henri Thomas de la Cie du jour. Ce spectacle joué à domicile, nécessite comme décor une salle à manger, des chaises, un portrait et une porte derrière. Les spectateurs seront assis au plus près des acteurs, de leurs jeux, de leurs souffles et de leurs soupirs. Le théâtre en appartement, bien plus qu’en salle de spectacle, amène le spectateur au cœur du jeu, des mots et des émotions. Pour cette initiative Latefa Ahrrare confie à ALM : «j’ai toujours eu le souci du spectacle de proximité comme j’ai toujours manifesté un penchant pour l’installation du théâtre dans des lieux non conventionnels». Grâce à la Fondation Hassan II, «Le théâtre des amis» joue pour les vieux migrants marocains hébergés dans les foyers ADOMA. Parallèlement, la troupe anime plusieurs ateliers de théâtre pour les femmes et jeunes Marocains issus de l’immigration ainsi que d’autres ethnies comme les Turcs et les Kurdes.
Le théâtre des amis et la Cie du jour seront également présent au mois de la création francophone à L’heure bleue le 25 et 26 mars et au théâtre Prémol à Grenoble le 1er avril par « l’honneur à la guerre » adaptée, réalisée et interprétée par le même staff.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *