«Lazem Nsa» de Fatima Zahra Lahlou tournée en clip

«Lazem Nsa» de Fatima Zahra Lahlou tournée en clip

L’artiste marocaine, Fatima Zahra Lahlou, vient de tourner la chanson «Lazem Nsa» en clip. Une vidéo réalisée par l’arrangeur Karim Slaoui à Ifrane. Le choix s’est, selon la chanteuse, porté sur cette ville enneigée pour exprimer une évasion. De quoi abonder dans le sens des paroles de ce tube. «La chanson aborde la souffrance de toute personne suite à une déception. Et comme son appellation l’indique, c’est un défi pour oublier», explique Fatima Zahra Lahlou à ALM.
A propos des conditions du tournage qui s’est déroulé en deux jours, elles sont qualifiées, par la chanteuse, de «difficiles de par la température assez basse et le manque de sponsoring». Quand même, Fatima Zahra Lahlou et Karim Slaoui ont trouvé un bon appui auprès d’un hôtel de la ville qui a mis des chalets à leur disposition pour les fins du tournage du clip encore en montage et mixage.      
En ce qui concerne la chanson, elle est différente aux yeux de l’artiste par rapport aux autres tubes qu’elle compte à son actif, ainsi que celles conçues par Mohamed Chegraoui qui a également écrit les paroles et élaboré la composition de «Lazem Nsa». «La différence réside au niveau de la composition, des paroles et de l’arrangement voire la performance. C’est une chanson sentimentale, romantique et douce. Alors que les autres que j’ai déjà interprétées après conception de Mohamed Chegraoui sont un peu rythmiques et joviales», détaille la chanteuse qui ne manque pas d’exprimer ses émotions par le biais de sa voix en interprétant «Lazem Nsa».
Outre ce tube, Fatima Zahra Lahlou vient d’enregistrer, en collaboration avec Karim Slaoui, deux reprises dont elle a préféré taire le nom. La première est issue du patrimoine maghrébin. «Cela fait 20 ans que je caresse l’espoir d’en faire une reprise. Dans ma carrière, je n’ai fait que deux reprises, celle de «Lamouni elli gharou minni» et de «Tefla Andaloussia», confie à ALM l’artiste qui a également fait la reprise d’une chanson tunisienne. Elle doit une fière chandelle à cet effet au poète et parolier Reda Khouini, récemment décédé. «Il m’était assez cher. Sa perte était un choc pour moi !», dit-elle à propos de lui. C’est le défunt qui a bien documenté les paroles de la chanson tunisienne dont Fatima Zahra Lahlou a fait la reprise. Et ce n’est pas pour la première fois qu’elle collabore avec lui. La chanteuse a déjà interprété en tunisien «Fine el ihssasse» conçue par Reda Khouini.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *